SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Après Bucha…Un nouveau groupe de sanctions sera dévoilé par l’Union européenne

Dans une interview exclusive accordée à Sky News Arabia, le porte-parole de l’Union européenne, Luis Miguel Bueno, a révélé les détails de la préparation d’un nouveau groupe de sanctions contre la Russie, suite à des rapports accusant les forces russes d’avoir commis des massacres contre des civils ukrainiens à Bucha, en dehors de Kiev.

L’Ukraine avait accusé la Russie de commettre un « génocide », au lendemain de la découverte des corps de civils après le retrait des forces russes de Bucha, qui a suscité une vague de colère en Europe et aux États-Unis.

Mais la Russie a nié toute implication dans cette affaire, appelant à une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU pour discuter de ces accusations.

« Les États membres de l’UE devront se mettre d’accord sur les sanctions appropriées pour ce qui s’est passé, et nous avons déjà commencé à préparer un nouveau paquet de sanctions qui sera présenté aux États membres », a déclaré Bueno.

Il a souligné que « le but des sanctions attendues n’est pas de punir le peuple russe, mais d’infliger les plus grands dommages au Kremlin, qui a commencé cette guerre agressive contre un État indépendant, et qui commet maintenant des atrocités sur le sol ukrainien. »

Bueno a ajouté que « l’Union européenne ne peut pas rester les bras croisés alors qu’une des plus grandes puissances nucléaires du monde a décidé d’ignorer le droit international et d’envahir son voisin en utilisant une série de prétextes ridicules et en menaçant d’utiliser ses armes nucléaires contre ceux qui s’y opposent. »

L’Union européenne et les États-Unis envisagent actuellement de prendre davantage de sanctions contre la Russie, tandis que la Commission européenne a déclaré qu’elle travaillait à imposer davantage de sanctions à Moscou, notamment dans le domaine pétrolier.

Une source européenne a déclaré que la Commission européenne proposera aux pays de l’UE d’imposer une interdiction des importations de charbon, de caoutchouc, de produits chimiques et d’autres produits en provenance de Russie, pour un montant de neuf milliards d’euros par an. La Commission européenne à Bruxelles rédige actuellement des décisions de sanctions, mais leur adoption nécessite le consensus des 27 pays du bloc.

Le secrétaire d’État français aux affaires européennes, Clément Beaune, a déclaré que l’UE était susceptible d’imposer une nouvelle série de sanctions à la Russie mercredi, après des informations faisant état de la mort de civils dans le nord de l’Ukraine.

Bueno a indiqué que l’Union européenne soutiendra toutes les mesures possibles à cet égard, et ces mesures comprennent les enquêtes lancées par le Procureur de la Cour pénale internationale sur les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité, ainsi que le travail du comité d’enquête du Haut Commissariat aux droits de l’homme.

Il a expliqué que la Fédération apportera son aide au Procureur général et aux organisations de la société civile ukrainienne, qui recueillent des preuves de ces crimes.

Il a poursuivi : « Les images qui nous sont parvenues montrent déjà un grand nombre de civils qui ont été tués, en plus de la destruction d’infrastructures civiles. »

    la source :
  • Sky News Arabia