SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Après la Bulgarie et la Pologne… la Russie arrêtera demain les livraisons de gaz à la Finlande

La société publique finlandaise de gaz (Gasum) a révélé aujourd’hui vendredi que la société russe Gazprom l’a informée qu’elle cesserait ses livraisons de gaz naturel à partir de demain samedi matin.

Cette décision intervient après que Gasum a refusé de payer la valeur des expéditions à Gazprom Export en roubles, comme la Russie l’a demandé aux pays européens.

Gazprom Export a demandé aux pays européens de payer les fournitures de gaz russe en roubles, suite aux sanctions imposées à Moscou suite à l’invasion de l’Ukraine.

La plupart des contrats d’approvisionnement sont en euros ou en dollars, et Moscou a déjà coupé les livraisons de gaz à la Bulgarie et à la Pologne le mois dernier après leur refus de se conformer aux nouvelles règles de paiement.

La plupart du gaz utilisé en Finlande provient de Russie, mais le gaz ne contribue qu’à cinq pour cent de sa consommation énergétique annuelle.

« Il est extrêmement regrettable que la fourniture de gaz naturel prévue par notre contrat d’approvisionnement soit interrompue », a déclaré Mika Wiljanen, directeur général de Gasum, dans un communiqué.

« Cependant, nous sommes bien préparés à cette situation, et tant qu’il n’y aura pas de perturbations dans le réseau de transport de gaz, nous serons en mesure de fournir du gaz à tous nos clients dans les mois à venir », a-t-il ajouté.

L’interruption de l’approvisionnement russe est prévue pour demain, samedi 21 mai, à 4 heures GMT.

Gasum a déclaré qu’elle continuerait à fournir aux clients finlandais du gaz provenant d’autres sources via le gazoduc (Baltic Connector) reliant la Finlande à l’Estonie.

Gasum avait prévenu mercredi que la Russie pourrait interrompre ses livraisons de gaz en raison du différend sur le paiement en roubles.

Gazprom Exports a confirmé aujourd’hui, vendredi, qu’elle cessera de vendre du gaz à Gasum à partir de demain, samedi.

Cette décision s’explique par le fait que Gasum n’a pas payé le gaz qui a été livré en avril, conformément aux nouvelles règles russes qui exigent que les contrats soient réglés en roubles. Gazprom a indiqué qu’elle défendrait ses intérêts contre toute procédure d’arbitrage.

    la source :
  • Reuters