SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Après la perturbation des exportations russes… le pétrole dépasse les 120 dollars

Les prix du pétrole ont enregistré une hausse notable dans des échanges turbulents aujourd’hui, mercredi, en raison de la perturbation des exportations de brut de la Russie et du Kazakhstan via l’oléoduc de la mer Caspienne.

Les contrats à terme sur le pétrole ont prolongé les gains, le brut Brent de référence mondial ayant bondi de 5$ à 120,50$ le baril.

Le prix des contrats à terme sur le Brent a augmenté de 3,13 dollars, soit 2,7%, pour atteindre 118,61 dollars le baril à 11h00 GMT. Le prix était tombé plus tôt à 114,45 dollars le baril.

Les marchés restaient préoccupés par la possibilité de sanctions supplémentaires contre la Russie, deuxième exportateur mondial de pétrole, après son invasion de l’Ukraine, qu’elle qualifie d' »opération spéciale ».

Le président américain Joe Biden devrait annoncer de nouvelles sanctions contre la Russie lorsqu’il rencontrera les dirigeants européens jeudi à Bruxelles et assistera aux réunions d’urgence de l’OTAN.

Les pays de l’Union européenne restent divisés sur l’interdiction d’importer du pétrole brut russe et des produits qui continuent d’y être acheminés, mais cela pourrait changer à l’expiration des contrats à court terme.

Mardi, la Russie a mis en garde contre une baisse des exportations de pétrole via le consortium de pipelines de la mer Caspienne jusqu’à un million de barils par jour, soit 1% de la production mondiale de pétrole, en raison des dommages causés par une tempête.

Les exportations par le pipeline ont été complètement interrompues mercredi, et l’agence de presse Seven a déclaré que les réparations prendraient au moins un mois et demi.