SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 July 2022, Saturday |

Après l’embargo européen sur le pétrole brut russe…Le prix du pétrole augmente!

Les prix du pétrole ont augmenté aujourd’hui après que les dirigeants de l’Union européenne ont convenu d’une interdiction partielle et progressive du pétrole russe et après que la Chine a mis fin à un verrouillage pour lutter contre le COVID-19 à Shanghai.

Le brut Brent pour livraison en août a augmenté de 35 cents, soit 0,3%, à 115,95 dollars le baril à 0605 GMT. Les contrats de brut ont chuté de 1,7% lors de leur règlement mardi.

Et les contrats pour livraison en juillet ont clôturé hier à 122,84 dollars le baril, soit une augmentation de 1%.

Le brut américain West Texas Intermediate a augmenté de 37 cents, ou 0,3%, à 115,04 dollars le baril.

Les deux bruts ont terminé le mois de mai en hausse, enregistrant une hausse pour le sixième mois consécutif.

Les dirigeants de l’Union européenne ont convenu lundi de principe de réduire les importations de pétrole russe de 90% d’ici la fin de l’année, les sanctions les plus sévères du bloc contre Moscou depuis son invasion de l’Ukraine il y a trois mois, que Moscou décrit comme une « opération militaire spéciale ».

Une fois pleinement en place, les sanctions sur le pétrole brut seront mises en œuvre par phases sur six mois pour le brut et sur huit mois pour les produits raffinés. L’embargo exclut le pétrole russe via un oléoduc, dans une concession à la Hongrie et à deux autres pays enclavés d’Europe centrale.

Mais des rapports selon lesquels certains producteurs de l’OPEP+, le groupe qui comprend des membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, envisagent l’idée de suspendre la participation de la Russie à l’accord de production, ont limité les gains alors que l’on s’attendait à ce que de tels un déménagement augmenterait l’offre.

Bien qu’il n’y ait aucune raison officielle pour les pays de l’OPEP de pomper plus de pétrole pour compenser toute pénurie potentielle de la Russie, certains membres du Golfe ont commencé à planifier d’augmenter la production au cours des prochains mois, a rapporté le Wall Street Journal, citant des délégués de l’OPEP.

    la source :
  • Reuters