SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Après les attaques des Houthis… l’Arabie Saoudite : Nous ne sommes pas responsables de la pénurie sur les marchés pétroliers

Le Royaume d’Arabie saoudite a annoncé qu’il n’était pas responsable du manque d’approvisionnement en énergie au niveau mondial à la suite des attaques de la milice des Houthis contre ses installations pétrolières.

L’Arabie saoudite a indiqué que les attaques de la milice des Houthis soutenue par l’Iran interviennent dans des circonstances sensibles sur les marchés de l’énergie et qu’elles menacent les approvisionnements énergétiques mondiaux dans une circonstance sensible.

Confirmant que les attaques des Houthis avec des armes iraniennes ont des effets désastreux sur les secteurs de la production et du raffinage, l’Arabie saoudite a révélé que les missiles balistiques et les drones fournis par l’Iran aux Houthis visent les sites de production d’énergie.

En outre, l’Arabie saoudite a appelé la communauté internationale à s’opposer fermement à la milice terroriste des Houthis soutenue par l’Iran, affirmant que la communauté internationale devrait être consciente du danger que représente la fourniture continue par l’Iran d’armes avancées aux Houthis.

Aussi, l’Arabie saoudite a déclaré : Nous ne sommes pas responsables de la pénurie sur les marchés pétroliers compte tenu des attaques des Houthis contre nos installations pétrolières.

Une source officielle du ministère saoudien de l’Énergie avait annoncé que la station de distribution de produits pétroliers de Jizan avait été attaquée par un drone contrôlé à distance à 23h30 samedi.

La source a expliqué qu’à environ 5h30 le dimanche, l’usine de gaz naturel de Yanbu, puis les installations de la Yanbu Sinopec Refining Company (YASREF), ont été attaquées par deux drones distincts.

L’attaque des installations de la Yanbu Sinopec Refining Company (YASREF) a entraîné une diminution temporaire du niveau de production de la raffinerie, et cette diminution sera compensée par la constitution de stocks. Ces attaques n’ont pas fait de blessés ni de morts, selon l’Agence de presse saoudienne, « SPA » (Saudi Press Agency).