SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

Après les États-Unis et les Pays-Bas, la Grande-Bretagne demande à ses citoyens de quitter l’Ukraine « immédiatement »

La Grande-Bretagne a exhorté ses ressortissants à quitter l’Ukraine immédiatement, et a conseillé aux citoyens britanniques d’éviter de s’y rendre.

Dans une déclaration du ministère britannique des Affaires étrangères et du Développement, publiée sur son site officiel, on peut lire ce qui suit : « La sûreté et la sécurité des citoyens britanniques sont notre priorité absolue, c’est pourquoi nous avons mis à jour nos conseils aux voyageurs. Nous exhortons les ressortissants britanniques en Ukraine à partir maintenant par des moyens commerciaux (vols) tant qu’ils sont encore disponibles. »

« Les Britanniques qui choisissent de rester en Ukraine doivent revoir en permanence leurs projets de départ et s’assurer que leurs documents de voyage sont mis à jour », a ajouté le ministère.

Dans ce contexte, le ministère a conseillé aux citoyens britanniques de « lire les conseils sur la façon de gérer les crises à l’étranger. Les citoyens britanniques ne doivent pas s’attendre à un soutien consulaire ou à une aide à l’évacuation en cas d’incursion militaire russe. »

Le nombre de citoyens britanniques en Ukraine se compterait en milliers. Beaucoup d’entre eux ont des relations solides et ne sont pas prêts de partir, selon le journal britannique « The Guardian ».

Cette annonce intervient un jour après que le président américain Joe Biden a exhorté tous les citoyens de son pays à quitter l’Ukraine, déclarant que « les choses peuvent mal tourner très rapidement. »

Le président américain a également annoncé des plans militaires d’urgence prévoyant le transport par avion des Américains qui ont fui l’Ukraine vers la Pologne, dans le but d’éviter le genre d’échec d’évacuation qui s’est produit à Kaboul l’été dernier.