SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Après les sanctions occidentales contre la Russie…L’écart d’approvisionnement de l’OPEP+ s’élargit

Après les sanctions occidentales contre la Russie et les dommages qui en ont résulté pour l’économie mondiale, un rapport de l’OPEP + a montré que la production de l’alliance des producteurs de pétrole était inférieure de 1,45 million de barils par jour aux objectifs de production de mars, alors que la production de la Russie commençait à diminuer.

Le rapport a également montré que la production de la Russie était inférieure d’environ 300 000 barils par jour à son quota de mars, produisant 10,08 millions de barils par jour, selon des sources secondaires.

Les données ont montré que le respect des réductions de production est passé de 132% en février à 157% en mars, le niveau le plus élevé depuis que le groupe a commencé à réduire la production record d’environ 10 millions de barils par jour en mai 2020 pour contrer l’impact de la pandémie sur la demande.

L’OPEP+, qui comprend l’OPEP et ses alliés dirigés par la Russie, a convenu le mois dernier d’augmenter la production de pétrole d’une autre augmentation mensuelle modeste de 432 000 barils par jour pour mai, résistant à la pression des principaux consommateurs pour pomper davantage.

Alors que le groupe se retire des réductions de production, un certain nombre de producteurs, à savoir les pays d’Afrique de l’Ouest confrontés à un sous-investissement et à l’exode des sociétés énergétiques internationales, ne parviennent pas à suivre le rythme.

L’OPEP+ a également abandonné l’Agence internationale de l’énergie (AIE) basée à Paris comme l’une de ses sources secondaires et l’a remplacée par Wood Mackenzie et Rystad Energy Consulting.

Les dernières données de production reflétaient ce changement.

    la source :
  • Reuters