SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Après l’escalade des Houthis… Le ministère yéménite des Affaires étrangères confirme la violation par l’Iran de l’embargo sur les armes

Le ministre yéménite des Affaires étrangères Ahmed Awad ben Moubarak a accusé l’Iran d’avoir violé l’embargo sur les armes imposé au groupe Ansar Allah.

Cela s’est produit lors d’un appel téléphonique à l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour le Yémen, Hans Grundberg, selon l’agence de presse officielle Saba.

Il a souligné que « la récente escalade des Houthis, que ce soit en ciblant quotidiennement des civils dans des quartiers résidentiels de villes yéménites, en utilisant des missiles balistiques et des avions ciblés, ou en ciblant les pays de la région et en menaçant la navigation internationale, constitue une menace sérieuse pour la sécurité régionale et la paix et la sécurité internationales au service de l’agenda iranien. Cela reflète l’étendue de l’implication iranienne dans la violation de l’embargo sur les armes imposé aux milices putschistes et dans leur direction selon son projet destructeur. »

Ben Moubarak a appelé à « des efforts internationaux cohérents pour mettre fin à ces menaces ».

À son tour, l’Envoyé spécial a exprimé sa « préoccupation face à la récente escalade des événements au Yémen et dans la région ».

Grundberg a souligné que « malgré les grands défis auxquels sont confrontés les efforts de paix, il poursuivra ses efforts visant à établir un processus politique inclusif garantissant le retour de la sécurité et de la stabilité au Yémen ».