SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Après l’interdiction des exportations indiennes, les prix du blé augmentent!

Plusieurs pays ont eu recours à l’Inde pour importer du blé après la raréfaction des approvisionnements ukrainiens en raison de la guerre qui dure depuis le 24 février. Cependant, la décision de l’Inde d’interdire les exportations il y a quelques jours a choqué les marchés, ce qui a encore aggravé la crise.

Dans les derniers développements, les prix du blé ont enregistré un niveau record, aujourd’hui, lundi, après que l’Inde a imposé une interdiction sur ses exportations de la denrée de base après que la récolte a été affectée par une vague de chaleur.

Les prix déjà élevés du blé en raison de la crise ukrainienne ont bondi à 453 dollars la tonne avec l’ouverture du marché européen, selon l’Agence France-Presse.

Les prix mondiaux du blé ont augmenté en raison des problèmes d’approvisionnement depuis le lancement de l’opération militaire russe en février, en Ukraine, le cœur de la culture du blé, qui a fourni 12 % des exportations mondiales.

La hausse, exacerbée par une pénurie d’engrais et de mauvaises récoltes, a fait grimper l’inflation à l’échelle mondiale et fait craindre la famine et les troubles sociaux dans les pays pauvres.

Samedi, l’Inde a interdit l’exportation de blé, après que la production a été affectée par une vague de chaleur dans le pays en mars, un coup dur pour les pays souffrant de pénuries d’approvisionnement et de prix élevés.

La décision indienne a été vivement critiquée par les ministres de l’agriculture des pays du G7.

L’Égypte avait annoncé qu’elle était exemptée de la décision du gouvernement indien d’interdire les exportations de blé et que 60 000 tonnes en seraient bientôt reçues.

Le ministre égyptien de l’Agriculture a annoncé que l’Égypte avait adopté l’Inde comme source d’importation de blé, mais il a indiqué que le blé était importé de 22 pays.

    la source :
  • Sputnik