SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 14 August 2022, Sunday |

Après s’être emparé du palais présidentiel… le président du Sri Lanka démissionnera le 13 juillet

Le président sri-lankais présentera sa démission le 13 juillet, a rapporté l’Agence France-Presse (AFP).

Dans le même contexte, le portail d’information sri-lankais a rapporté que le président sri-lankais Gotabaya Rajapaksa quittera ses fonctions le 13 juillet.

Une source militaire de haut rang a déclaré plus tôt que Rajapaksa avait fui sa résidence officielle dans la capitale, avant que des images ne soient diffusées de manifestants exigeant sa démission prenant d’assaut l’enceinte présidentielle.

Des milliers de manifestants ont balayé la capitale sri-lankaise. Au lieu de la marche pacifique prévue, les manifestants ont franchi les barrières de police et pris le contrôle du palais présidentiel.

Selon les médias, le président Gotabaya Rajapaksa a été évacué peu de temps avant que sa maison ne soit encerclée par des manifestants.

En outre, le bureau du Premier ministre sri-lankais Ranil Wickremesinghe a annoncé qu’il était prêt à démissionner pour faire place à la formation d’un gouvernement multipartite, après que des milliers de manifestants ont pris d’assaut la résidence du président à Colombo.

Wickremesinghe a eu des entretiens avec plusieurs chefs de partis politiques pour déterminer les mesures à prendre à la suite des troubles.

L’armée et la police n’ont pas pu résister à la foule de manifestants qui scandaient des slogans appelant à la démission du président Gotabaya Rajapaksa, au plus fort de la colère croissante du public face à la pire crise économique du pays depuis sept décennies.

Les manifestants ont également franchi les grilles métalliques du ministère des Finances et du siège du secrétariat présidentiel donnant sur la mer.