SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 February 2023, Thursday |

Après une année agitée…Les célébrations du Nouvel An illuminent le monde entier

Huit milliards de personnes dans le monde ont accueilli samedi l’année 2023 et dit adieu à une année agitée marquée par la guerre en Ukraine, l’inflation record, la victoire de Lionel Messi à la tête de son pays lors de la Coupe du monde au Qatar et le décès de la reine Elizabeth II, et du pape émérite Benoît XVI.

Les derniers jours de l’année 2022 ont également vu le décès de la légende du football brésilien, Pelé, 82 ans, jeudi.

Pour beaucoup, ce sera l’occasion de se débarrasser des souvenirs liés aux taux d’inflation record dans le monde entier et à la crise Covid-19, qui commence à être oubliée sans vraiment disparaître.

En Australie, Sydney a été l’une des premières grandes villes à annoncer le passage à la nouvelle année, regagnant ainsi son titre de « capitale mondiale du jour de l’an », après avoir connu ces deux dernières années des fermetures et des célébrations limitées en raison de l’épidémie d’Omicron muté.

Les frontières australiennes ont été rouvertes et plus d’un million de personnes ont afflué vers le port de Sydney pour assister à l’illumination du ciel de la ville par plus de cent mille feux d’artifice.

Depuis midi, des centaines de personnes occupent les meilleurs endroits pour assister à la parade. Devant l’Opéra de Sydney, David Hugh-Paterson, 52 ans, a déclaré : « C’est une très bonne année pour nous. Nous sommes libérés de Covid, c’est génial ».

Les célébrations contribuent à se débarrasser des sentiments négatifs laissés par l’année 2022, qui a vu la mort de la reine Elizabeth II, de l’ancien dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev, de l’ancien président chinois Jiang Zemin et de l’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe.