SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

Après une interruption de 7 ans, l’Allemagne rouvre son ambassade en Libye

L’Allemagne a rouvert son ambassade dans la capitale libyenne, Tripoli, et a repris ses activités après une interruption de 7 ans.

Jeudi, le Premier ministre du gouvernement d’unité nationale, Abdel Hamid Dabaiba, a rencontré au siège du bureau du cabinet dans la capitale libyenne, Tripoli, le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, pour discuter de la coopération entre les deux pays.

Selon le bureau des médias du bureau du Premier ministre libyen, le ministre allemand des Affaires étrangères a été informé de la réouverture de l’ambassade de son pays et de son retour au travail à Tripoli.

Il a expliqué que la réunion a porté sur les derniers développements politiques en Libye et la possibilité d’avancer vers les élections qui se tiendront à la fin de l’année et les défis auxquels elle est confrontée.

Les diplomates allemands ont quitté la Libye en 2014 en raison de l’instabilité du pays et de l’escalade de la violence ; ils travaillaient depuis la Tunisie et ont fermé les portes de l’ambassade.

Un accord en octobre dernier a conduit à un cessez-le-feu à Genève, un conseil présidentiel et un gouvernement unifié, et des préparatifs pour la tenue d’élections générales dans le pays à la fin de cette année.

Dans un contexte connexe, M. Maas a de nouveau appelé au retrait de tous les mercenaires étrangers de Libye. « Le processus de retrait des forces étrangères ne se déroule pas aussi rapidement que nous l’aurions souhaité », a déclaré M. Maas dans la capitale, Tripoli. Pour cette raison, M. Maas a clairement indiqué qu’il avait l’intention de consulter à nouveau toutes les parties lors de l’Assemblée générale des Nations unies, fin septembre, « afin d’accroître la pression pour parvenir à ce développement ».

Le ministre fédéral des Affaires étrangères a ajouté que l’objectif est que tout combattant étranger quitte le pays avec les élections prévues le 24 décembre prochain.