SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Aramco: l’embargo russe sur le pétrole exacerbe crise au marché

Amin Al-Nasser, PDG du géant pétrolier saoudien Aramco, a déclaré mercredi que l’interdiction européenne prévue du pétrole brut et des produits pétroliers russes exacerbe l’incertitude entourant le marché mondial du pétrole.

S’exprimant lors de la conférence Investment Initiative à Riyad, Nasser a déclaré qu’une réorganisation du marché était en cours au milieu des rabais offerts par la Russie.

Il a souligné »Les Russes, grâce à des remises appropriées, peuvent placer leur brut sur différents marchés », ajoutant que le brut est redirigé depuis d’autres producteurs entre-temps, notant que le brut qui était destiné à l’Asie est envoyé en Europe, en Amérique du Nord et d’autres endroits.

Les pays du Groupe des Sept ont convenu le mois dernier de limiter les ventes de pétrole russe en imposant un prix bas d’ici le 5 décembre, mais cela s’est heurté à un fort ressentiment de la part des principaux acteurs du secteur pétrolier mondial.

Nasser a déclaré lors du forum, après avoir annoncé un fonds de développement durable de 1,5 milliard de dollars pour soutenir une transition énergétique stable et inclusive, que le plan mondial actuel visant à passer des combustibles fossiles de transition à de nouvelles formes d’énergie est imparfait.

« Si vous regardez le charbon, c’est 8 milliards de tonnes, et c’est (le montant) le plus élevé depuis 2013. Le coût du charbon pour chaque baril d’équivalent pétrole se situe entre 60 et 80 dollars, donc nous passons essentiellement au charbon. »

Il a également déclaré que le marché de l’hydrogène bleu est « en voie de croissance » mais que son coût est prohibitif, de l’ordre de 200 à 300 dollars le baril d’équivalent pétrole.

Il a déclaré »Le marché identifié se situe principalement au Japon et en Corée du Sud ».

« Cela reprend en Europe et dans d’autres parties du monde, mais cela prendra du temps car tout le monde regarde vers la technologie et la baisse des coûts ».

L’hydrogène bleu est obtenu en capturant le carbone du pétrole brut, en le stockant sous terre et en le mélangeant avec de l’ammoniac.

    la source :
  • Reuters