SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 13 August 2022, Saturday |

Au Koweït… un décret Amiri pour dissoudre l’Assemblée nationale

L’agence de presse koweïtienne a déclaré mardi qu’un décret de l’Émir a été publié pour dissoudre officiellement l’Assemblée nationale.

Le prince héritier koweïtien a déclaré le mois dernier qu’il avait dissous l’Assemblée nationale et qu’il exigerait des élections anticipées.

Lundi, le Koweït a annoncé la formation de son nouveau gouvernement, dirigé par le cheikh Ahmed Nawaf Al-Sabah, fils de l’émir du pays, sans changements majeurs dans les principaux ministères.

L’agence de presse koweïtienne a déclaré que la formation, qui a été émise par un décret signé par le prince héritier du Koweït, le cheikh Mishaal Al-Ahmad Al-Sabah, qui a assumé la plupart des fonctions de l’émir à la fin de l’année dernière, comprend la reconduction de Muhammad Al-Faris comme ministre du Pétrole et Abdul Wahab Al-Rasheed comme ministre des Finances.

Cheikh Talal Al-Khaled Al-Sabah a également été renommé vice-Premier ministre, ministre de la Défense et ministre de l’Intérieur par intérim, et Cheikh Ahmed Nasser Al-Sabah a été renommé ministre des Affaires étrangères, tandis que l’ancien ministre de l’Information Abdul Rahman Al-Mutairi retourné au ministère de l’Information à la place de Hamad Rouh Al-Din.

Il est prévu que le nouveau gouvernement approuvera le budget, qui a été retardé au parlement, puis les procédures de dissolution du parlement et de convocation de nouvelles élections législatives conformément à la feuille de route précédemment annoncée par le prince héritier.