SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 15 August 2022, Monday |

Au milieu de mesures de sécurité strictes… Biden arrive en Israël

Mercredi, le président américain Joe Biden est arrivé en Israël, où son avion présidentiel a atterri à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv dans un contexte de sécurité renforcée.

À trois heures et dix minutes exactement, l’avion du président américain a atterri à l’aéroport Ben Gourion. C’est le premier point d’arrêt du président américain dans la région, où il tiendra une série de réunions avec des responsables israéliens, avant de se rendre dans le gouvernorat de Bethléem pour rencontrer le président palestinien Mahmoud Abbas.

Biden sera accueilli par le président israélien Isaac Herzog et le Premier ministre Yair Lapid, qui prononcera un bref discours.

Une quarantaine de personnalités israéliennes sont présentes à l’aéroport dans le cadre de la réception de Biden, dont le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu.

Les ministres israéliens ont attendu Biden dans une plate-forme spéciale, en raison de la propagation de la Corona et de la chaleur extrême, et ils ne serreront pas la main de Biden, comme il est d’usage dans ce genre de cérémonie. Au cours de la réception, de brefs discours de bienvenue seront prononcés, et les hymnes nationaux américain et israélien seront diffusés.

Biden visitera la zone des systèmes de défense aérienne multicouches pour intercepter les missiles, qui a été déployée par le ministère de la sécurité à l’aéroport en préparation de la visite de Biden. Le ministre de la Défense Benny Gantz parlera de la coopération entre les services de sécurité israéliens et américains. Ensuite, Biden, accompagné de Lapid et Herzog, se rendra à Jérusalem pour visiter le musée Yad Vashem.

Avant l’arrivée de Biden, la route numéro un, entre Tel Aviv et Jérusalem, a été fermée, et d’autres rues de Jérusalem et de ses environs devraient être fermées pendant la visite.

Biden et Lapid ont publié une déclaration commune, avant l’arrivée du président américain, dans laquelle ils évoquent « le début d’une coopération stratégique dans le domaine des technologies avancées. » La déclaration indique qu’elle constituera le cadre d’un dialogue technologique et stratégique mené par les conseillers à la sécurité nationale des deux parties, axé sur la technologie de l’intelligence artificielle, la recherche et les solutions aux défis mondiaux, notamment la crise climatique, et l’amélioration de la préparation à la lutte contre les pandémies.

Biden rencontrera Lapid, demain, ainsi que Herzog et le chef de l’opposition, Benjamin Netanyahu.

Vendredi, Biden se rendra à Jérusalem occupée, où il visitera un hôpital palestinien, puis il rencontrera le président palestinien Mahmoud Abbas à Bethléem. Après cela, Biden quittera Israël pour se rendre directement en Arabie saoudite.

Concernant la situation palestinienne, le conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, Jake Sullivan, a déclaré aux journalistes qui accompagnaient Biden dans l’avion que la Maison Blanche souhaite un consulat à Jérusalem, mais que les pourparlers sont toujours en cours, et que Biden ne présentera pas de nouvelle initiative pour reprendre les négociations entre Israël et les Palestiniens.