SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Au troisième jour de l’invasion…la Russie et l’Ukraine annoncent le bilan des pertes

Aujourd’hui, samedi, la Russie et l’Ukraine ont annoncé le résultat des pertes subies par l’autre partie au cours des dernières heures et des derniers jours après l’invasion russe de l’Ukraine.

Les explosions ont retenti dans la capitale ukrainienne, Kiev, pour interrompre une courte période de calme après une nuit difficile vécue par les habitants de la capitale, tandis que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a rejeté une offre américaine d’aide pour quitter Kiev.

Dans les derniers développements, le vice-premier ministre ukrainien a annoncé la mort de plus de 3 000 soldats russes, et a appelé la Croix-Rouge à intervenir pour les transporter. Pour sa part, la Croix-Rouge s’est dite préoccupée par l’évolution de la situation en Ukraine et a déclaré que la protection des civils devait être assurée et le droit international respecté.

Pertes des deux parties

Le ministère russe de la Défense a déclaré avoir visé l’infrastructure militaire ukrainienne avec des missiles de précision depuis l’air, la terre et la mer, et a fourni un inventaire des pertes militaires ukrainiennes au cours des dernières heures et des derniers jours.

Le ministère a déclaré que lors des combats de la nuit dernière, 7 avions, 7 hélicoptères et 9 drones ukrainiens ont été abattus, 87 chars, 28 lance-missiles, 118 véhicules et engins, 24 plateformes de défense aérienne E300 et OSA et 48 radars ont été détruits.

Le ministère a également déclaré que la flotte russe avait détruit 8 bateaux de la marine ukrainienne, et que ses forces avaient pris le contrôle de la centrale hydroélectrique de Kiev, mais l’agence Interfax a démenti ces informations, et a déclaré aujourd’hui, samedi, citant le ministère ukrainien de l’énergie, que les forces ukrainiennes (et non russes) contrôlent la centrale hydroélectrique de Kiev, au nord de la capitale ukrainienne.

La flotte russe de la mer Noire a confirmé que 80 soldats ukrainiens s’étaient rendus lors du contrôle de l’île des Serpents et qu’ils avaient été transférés en Crimée.

Le chef adjoint du Conseil de sécurité russe a annoncé que l’opération en Ukraine se poursuivrait jusqu’à ce que les objectifs évoqués par le président Poutine soient atteints.

En échange de données russes sur les pertes ukrainiennes, le ministère ukrainien de la défense a déclaré que l’armée ukrainienne avait abattu un hélicoptère militaire russe et un chasseur Sukhoi 25, et qu’elle avait abattu 14 chasseurs et 8 hélicoptères russes depuis le début de l’attaque.

Les médias ukrainiens ont rapporté que ce qu’ils décrivent comme l’ennemi russe a commencé à déplacer ses unités de réserve à nos frontières, et qu’une attaque au missile a eu lieu à Kiev contre la société publique Arsenal Communications.

Le ministère ukrainien de la Défense a accusé les forces russes d’avoir commis un autre crime de guerre contre la population civile ukrainienne en bombardant un immeuble d’habitation de 17 étages.

Le Premier ministre ukrainien a déclaré qu’au cours des deux derniers jours, des hôpitaux, des crèches et des orphelinats ont été bombardés dans plusieurs villes ukrainiennes.

À son tour, le conseiller du ministre ukrainien de l’Intérieur a confirmé que les installations civiles de la région de Mykolaiv et de sa banlieue, et pas seulement de Kiev, sont soumises aux bombardements russes, tandis que la défense civile ukrainienne a déclaré qu’elle tentait d’éteindre un incendie qui s’est déclaré à l’aéroport de Kiev après son bombardement.

Le ministre ukrainien de la santé a déclaré que 193 civils, dont 3 enfants, ont été tués dans des combats au cours des trois derniers jours. Le maire de Kiev a également confirmé que 35 personnes, dont deux enfants, ont été blessées lors de la riposte à l’attaque des forces russes contre les quartiers de Kiev hier.

Dans un autre développement, la municipalité de Kiev a annoncé la suspension des travaux du métro et la transformation de ses installations en abris.