SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Avec la médiation de la Russie, l’Azerbaïdjan remet des prisonniers à l’Arménie en échange de cartes de champs de mines

L’Azerbaïdjan a remis à l’Arménie 15 prisonniers qu’il détenait, en échange de cartes des champs dans lesquels Erevan avait planté 92 000 mines antichars et antipersonnel dans la zone de conflit de la région du Karabakh.

Le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que « la médiation de Moscou lui a permis d’obtenir de l’Arménie des cartes de champs de mines couvrant des zones dans les régions de Fizuli et Zangelan du Karabakh. »

Elle ajoute : « Les prisonniers d’origine arménienne ayant purgé leur peine ont été libérés et remis aux autorités de leur pays. »

Une guerre sanglante a éclaté entre les forces arméniennes et azerbaïdjanaises dans la région du Karabakh l’année dernière, qui a duré jusqu’à la déclaration d’un cessez-le-feu négocié par la Russie, qui a déployé des forces de maintien de la paix et séparé les deux pays.

Des combats ont éclaté entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie en septembre 2020 autour du Haut-Karabakh, faisant plus de 6 500 morts sur une période de six semaines.

Un haut diplomate azerbaïdjanais a déclaré à l’AFP que les 15 soldats avaient été capturés par les forces azerbaïdjanaises en décembre dernier.

Selon le gouvernement azerbaïdjanais, sept soldats azerbaïdjanais et 18 civils ont été tués et 110 autres blessés par des mines dans et autour du Nagorny-Karabakh depuis le cessez-le-feu.

Les forces azerbaïdjanaises et arméniennes ont posé des mines pendant le conflit sanglant du début des années 1990.