SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Avec le début de l’attaque russe sur l’est de l’Ukraine… Zelensky: Nous nous battrons!

Il semble que le 55e jour de l’opération militaire russe en Ukraine verra une nouvelle escalade dans l’est de l’Ukraine.

Après des informations faisant état d’explosions le long des lignes de front, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé le début de l’offensive russe dans l’est du pays, en partie contrôlé par des séparatistes pro-Moscou et où les combats s’intensifient.

Il a déclaré dans un discours via Telegram hier soir, lundi, « Nous pouvons confirmer maintenant que les forces russes ont commencé la bataille pour contrôler le Donbass, qu’elles préparent depuis longtemps. Une très grande partie de ces forces est désormais dédiée à cette attaque. »

Cependant, Zelensky a souligné que les forces ukrainiennes continueront à se battre, déclarant:« Peu importe le nombre de soldats russes amenés ici, nous nous battrons et nous nous défendrons ».

Cette annonce présidentielle est intervenue après que le gouverneur ukrainien de la région de Louhansk, Sergey Gaidai, a confirmé que l’offensive russe à l’est avait commencé, comme il l’a dit.

« C’est l’enfer, l’attaque signalée depuis des semaines a commencé », a déclaré le gouverneur dans un message sur Facebook,

Entre-temps, au moins huit civils ont été tués hier dans des bombardements russes dans les régions de Donetsk et Lougansk, dans l’est de l’Ukraine, où des combats ont lieu entre les armées russe et ukrainienne, selon ce qu’ont annoncé les autorités locales de Kiev.

Il est à noter que depuis qu’elle a annoncé le retrait de ses forces de la capitale Kiev au début de ce mois (avril 2022), Moscou a concentré ses opérations militaires sur l’est de l’Ukraine, qui est souvent la cible d’opérations de bombardement depuis le lancement du opération le 24 février dernier sur les terres de son voisin occidental.

Alors qu’il cherche, en lançant cette opération d’envergure sur la région du Donbass, dont une partie est contrôlée par les loyalistes, à la relier à la Crimée, qu’il a annexée en 2014.

    la source :
  • alarabiya