SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Avertissement chinois : La confrontation menée par Washington ne se terminera pas de manière satisfaisante

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a souligné que son pays sera vigilant après la détérioration de la situation autour de Taïwan, car les États-Unis pourraient profiter de l’instabilité et de l’exacerbation de la crise pour accroître leur présence militaire dans la région.

Dans une interview accordée aux médias chinois, le ministre a souligné « la nécessité de confronter les partisans de l’indépendance de Taïwan, qui sont associés à des forces internes et externes, et qui insistent pour diviser le pays. »

« Nous sommes prêts à travailler avec des amis d’autres pays qui aiment la paix et soutiennent le principe de la Chine juste et unique, défendent les principes de la Charte des Nations unies, et maintiennent la stabilité régionale et la paix mondiale », a-t-il ajouté.

Le ministre a également rappelé que la Chine considère Taïwan comme une province à part entière et s’oppose toujours à tout contact entre les représentants de l’île et les hauts responsables militaires et civils des pays avec lesquels Pékin entretient des relations diplomatiques, considérant que la confrontation menée par Washington contre plus de 1,4 milliard de Chinois ne se terminera pas de manière satisfaisante.

« Pelosi a visité le Taïwan chinois, a fait une provocation politique et a créé des tensions dans le détroit de Taïwan. Il ne fait aucun doute que la violation par Washington de ses engagements et sa provocation délibérée sur la question de Taïwan ne feront que saper davantage la crédibilité des États-Unis », a-t-il déclaré.

Dans le même contexte, il a qualifié la réaction de la Chine à la visite de Pelosi de rationnelle, nécessaire et appropriée, et visant à maintenir la paix dans la région, accusant les États-Unis de tenter de modifier la situation qui prévaut dans le détroit de Taïwan dans le but de faire pression sur la Chine.

Le ministre chinois des affaires étrangères a souligné que le principe de « non-ingérence dans les affaires intérieures » est une « règle de base » dans les relations entre les pays.

    la source :
  • RT