SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Avertissement de l’ONU…La guerre en Ukraine pourrait contribuer au boom de la drogue

Les Nations Unies ont averti que la guerre en Ukraine pourrait permettre à la production illicite de drogues de prospérer, un avertissement basé sur les expériences passées dans d’autres zones de conflit.

L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, dans son rapport annuel, a déclaré que les expériences passées au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est indiquent que les zones de conflit peuvent servir d' »aimant » pour la fabrication de drogues synthétiques.

« Cet effet peut être plus important lorsque la zone de conflit se trouve à proximité de grands marchés de consommation », a-t-il déclaré.

Dans le même contexte, le bureau a noté que le nombre de laboratoires d’amphétamines démantelés en Ukraine est passé de 17 en 2019 à 79 en 2020, le nombre le plus élevé de laboratoires saisis et signalés de tous les pays en 2020.

Il a ajouté que la capacité de l’Ukraine à produire des drogues synthétiques pourrait augmenter à mesure que la guerre se poursuivrait.

« Il n’y a pas de policiers qui se promènent et arrêtent les laboratoires » dans les zones de conflit, a déclaré à l’AFP Angela May, experte à l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime.

En outre, le rapport de l’ONU a également souligné que la guerre pourrait perturber les routes du trafic de drogue, évoquant une possible diminution du trafic en Ukraine depuis début 2022.

L’expert a également appelé Angela May pour surveiller la situation en Afghanistan, qui a produit 86% de l’opium mondial en 2021.

En avril dernier, le chef taliban a ordonné l’interdiction de la culture du pavot à opium en Afghanistan.

Commentant cela, l’expert a ajouté : « Nous devons voir si cela conduira à un déclin drastique », ou si les champs illégaux connaîtront, au contraire, une expansion en raison de la détérioration des conditions sociales et économiques dans ce pays.