SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 January 2022, Thursday |

Bennett s’interroge sur l’issue des négociations

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a déclaré mardi qu’il n’était pas opposé à un « bon » accord nucléaire entre l’Iran et les puissances mondiales, mais qu’il doutait que les négociations actuelles de Vienne aboutissent à un tel résultat.

Bennett a souligné qu’Israël n’était lié par aucun accord conclu, laissant une marge de manœuvre militaire.

« En fin de compte, bien sûr, il pourrait y avoir une bonne affaire », a déclaré Bennett à la radio de l’armée israélienne. Est-ce possible, pour l’instant, dans la dynamique actuelle ? Non, parce qu’une position plus dure est nécessaire. »

Bennett a également nié les affirmations de l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu selon lesquelles il (Bennett) avait accepté une politique de « non-surprise » avec Washington, ce qui signifie informer Israël, son principal allié, Washington, de ses intentions militaires envers l’Iran, et devrait donc faiblir.

Bennett a ajouté « Israël se réserve toujours le droit de répondre et de se défendre ».

Bennett a exhorté les négociateurs à Vienne à prendre une position plus ferme contre l’Iran.

Les remarques de Bennett interviennent un jour après que les négociateurs iraniens et les cinq puissances mondiales ont repris les pourparlers à Vienne sur la relance de l’accord nucléaire de Téhéran de 2015.