SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Biden…fera-t-il pression sur l’Arabie saoudite pour augmenter la production de pétrole ?

Le président américain Joe Biden a déclaré jeudi 30 juin qu’il ne ferait pas directement pression sur l’Arabie saoudite pour qu’elle augmente la production de pétrole afin de freiner une forte hausse des prix du brut lors de sa rencontre avec le monarque saoudien et le prince héritier lors d’une visite le mois prochain.

Biden a indiqué lors d’une conférence de presse en Espagne que les Américains devront supporter la hausse des prix du gaz pour surmonter les conséquences de l’invasion russe de l’Ukraine.

En réponse à une question posée lors d’une conférence de presse pour savoir s’il demanderait aux dirigeants saoudiens d’augmenter la production de pétrole, Biden a répondu « Non », ajoutant : Au lieu de cela, il continuera d’expliquer pourquoi il appelle tous les pays du Golfe à augmenter la production de pétrole en général.

« Je leur ai dit clairement que je pense qu’ils devraient augmenter la production de pétrole en général, pas les Saoudiens en particulier », a déclaré Biden aux journalistes.

Biden a ajouté que l’ordre du jour constitue bien plus que la politique énergétique et a souligné que les réunions comprendront des réunions avec un certain nombre de pays du Golfe.

Il a poursuivi: « Les réunions se déroulent en Arabie saoudite, mais elles ne concernent pas l’Arabie saoudite. »

Des responsables américains ont déclaré que Biden devait rencontrer séparément lors de la visite le roi Salmane et son équipe, qui comprendra le prince héritier et d’autres responsables saoudiens.

Biden devrait visiter trois stations au milieu du mois prochain, y compris une visite en Arabie saoudite, qui a mis les politiques énergétiques sous les projecteurs avec les États-Unis et d’autres pays confrontés à une augmentation significative des prix de l’énergie, ce qui à son tour entraîne une augmentation dans l’inflation.

Les représentants des pays membres de l’OPEP +, qui est composé des 13 États membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d’un groupe de pays producteurs de pétrole non membres de l’OPEP dirigé par la Russie, ont tenu une réunion à distance aujourd’hui, jeudi, et a approuvé une décision antérieure d’ajouter 648 000 barils de pétrole par jour sur les marchés.Pétrole en juillet et août. La majeure partie de la production supplémentaire provient d’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis.

    la source :
  • Reuters