SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 July 2022, Saturday |

Biden : L’intervention des États-Unis empêche Poutine d’envahir d’autres pays

Le président américain Joe Biden a estimé que ses décisions et son action décisive dans la crise ukrainienne ont empêché le président russe Vladimir Poutine d’aller de l’avant avec ses projets d’invasion de l’Europe après l’Ukraine.

Joe Biden a déclaré dans une interview publiée par l’Associated Press vendredi que Poutine « ne se serait pas arrêté à l’Ukraine, mais aurait envahi d’autres pays européens si les États-Unis n’étaient pas intervenus dans la crise. »

Il a ajouté que toute l’Europe serait dans le chaos si les États-Unis et l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord, dirigée par Washington, n’étaient pas intervenus dans le conflit, en envoyant une aide financière et militaire aux forces ukrainiennes, et en adressant à plusieurs reprises des avertissements au Kremlin.

Et il a poursuivi :  » Alors que se serait-il passé si la force la plus puissante, l’OTAN, se mettait à l’écart et n’intervenait pas face à l’agression russe, composée de plus de 100 000 soldats, et les laissait franchir la frontière pour tenter d’occuper ce pays et effacer et éliminer la culture d’un peuple entier ? Et que pensez-vous qu’il se passerait ? Qui sera le prochain après l’Ukraine ? »

Et le président américain a continué : « J’ai peur que ce qui se passerait ensuite, c’est que vous verriez le chaos en Europe, et la possibilité qu’ils (les Russes) continuent à bouger sans s’arrêter… J’ai déjà vu ce qu’ils font au Bélarus. »

Il a ajouté : « Que se passerait-il en Pologne, en République tchèque et dans tous les pays membres de l’OTAN. La raison pour laquelle Poutine a affirmé qu’il allait entrer en Ukraine est qu’il ne voulait pas qu’elle rejoigne l’OTAN, mais ce que nous voyons maintenant, c’est que Poutine pousse l’entrée d’un nouveau membre dans l’OTAN, qui est la Finlande. »

Biden a indiqué que « sans l’intervention décisive de l’OTAN dans le conflit en Ukraine, la Chine aurait décidé d’envahir Taïwan et la Corée du Nord aurait poursuivi son programme nucléaire. »