SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Biden: Nous étudions le reclassement des Houthis en tant qu’organisation terroriste

Le président américain Joe Biden a confirmé que son administration reconsidérerait la décision de renvoyer les Houthis sur la liste du terrorisme, après les attaques de missiles et de drones contre les Émirats arabes unis.

Biden a déclaré à Alarabiya/Alhadath qu’: « arrêter la guerre au Yémen sera difficile car nous avons besoin de partenaires pour y mettre fin ».

En réponse à la question d’un journaliste s’il soutient la reclassification des Houthis en tant qu’organisation terroriste, après qu’ils aient été retirés de la liste des terroristes il y a environ un an, Biden a déclaré: « La réponse est que c’est à l’étude ».

Le département d’État américain avait déclaré mercredi soir à Alarabiya et Alhadath que l’administration du président Joe Biden avait puni et punira les dirigeants houthis qui ont contribué à l’escalade au Yémen.

Elle a ajouté que l’administration punira les dirigeants houthis qui constituent une menace pour les civils, soulignant qu’elle n’hésitera pas à cibler les entités qui aggravent le conflit au Yémen.

Mercredi, Yousef Al-Otaiba, l’ambassadeur aux Émirats arabes unis à Washington, a appelé l’administration et le Congrès américains à soutenir la reclassification de la milice Houthi en organisation terroriste étrangère.

L’ambassadeur aux Émirats arabes unis a présenté un résumé de l’accord du cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyan, prince héritier d’Abu Dhabi et commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis, sur la nécessité d’une action unifiée en réponse à l’attaque terroriste Houthi.

Les deux parties ont discuté de mesures urgentes pour renforcer les défenses aériennes contre les missiles et les drones, et renforcer la sécurité maritime pour arrêter le flux d’armes vers les Houthis.

La police d’Abu Dhabi a annoncé que l’attaque contre la zone Musaffah ICAD 3, près des chars de l’ADNOC, avait fait 3 morts et 6 blessés.

Dans un communiqué, la police d’Abou Dhabi a déclaré: « L’accident a entraîné la mort d’un Pakistanais et de deux ressortissants indiens, et 6 autres ont été légèrement et moyennement blessés ».

Elle a ajouté: « Les autorités compétentes lancent une enquête approfondie sur la cause de l’incendie et les circonstances qui l’entourent ».

La police d’Abu Dhabi a confirmé que des drones pourraient être à l’origine de l’explosion à Mussafah et de l’incendie dans une zone de construction à l’aéroport d’Abu Dhabi.