SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 12 August 2022, Friday |

Biden : Nous n’attendrons pas longtemps la réponse de l’Iran sur les négociations nucléaires

Le président américain Joe Biden a déclaré jeudi, après avoir rencontré le Premier ministre israélien Yair Lapid, que les États-Unis n’attendront pas longtemps la réponse de l’Iran pour revenir sur l’accord nucléaire de 2015.

Les États-Unis et l’Iran ont tenu des discussions indirectes pour tenter de relancer l’accord en vertu duquel l’Iran a réduit son programme nucléaire en échange d’un allègement des sanctions économiques.

« Nous avons proposé aux dirigeants iraniens ce que nous pouvons accepter pour revenir à l’accord, et nous attendons leur réponse, Je ne sais pas quand elle sera donnée. Mais nous n’attendrons pas longtemps », a-t-il ajouté.

L’Iran ne reculera pas

Le président iranien Ebrahim Raissi a souligné, mercredi, que Téhéran ne reviendra pas sur sa position dans les négociations de l’accord nucléaire.

Dans une déclaration diffusée sur la télévision d’État, il a affirmé que son pays s’en tient à sa voie « correcte et logique » dans les pourparlers visant à relancer l’accord de 2015.

Il a également ajouté : « Les Américains disent que l’Iran devrait revenir sur l’accord nucléaire, mais la République islamique ne s’est jamais retirée de l’accord, et c’est Washington qui a violé le traité. »

Il convient de noter que l’accord de 2015 a permis la levée des sanctions économiques qui étaient imposées à l’Iran, en échange de la restriction de ses activités nucléaires et de la garantie du caractère pacifique de son programme, mais ses effets sont devenus sans effet depuis que l’ancien président américain Donald Trump a décidé de retirer unilatéralement son pays de cet accord en 2018.

Biden a exprimé son intention de ramener Washington dans l’accord, à condition que Téhéran revienne au plein respect de ses obligations en vertu de celui-ci, dont il a commencé à se rétracter en 2019.

Des discussions indirectes ont eu lieu fin juin dernier à Doha entre les États-Unis et l’Iran, sous la médiation de l’Union européenne, dans le but de reprendre les négociations de Vienne entamées en avril 2021 pour relancer l’accord nucléaire.

    la source :
  • Reuters