SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Biden : Poutine a proféré des menaces nucléaires inconsidérées et nous ne permettrons pas à l’Iran d’avoir une arme nucléaire

Le président américain Joe Biden a accusé mercredi la Russie de violer les principes fondamentaux de la Charte des Nations unies en envahissant l’Ukraine et a déclaré que Moscou menaçait de manière « irresponsable » d’utiliser des armes nucléaires.

Devant l’Assemblée générale des Nations unies à New York, Biden a critiqué le président russe Vladimir Poutine pour avoir lancé une guerre non provoquée qui a incité une quarantaine de membres des Nations unies à aider l’Ukraine dans sa lutte en lui fournissant des fonds et des armes.

« Le plus ancien membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies a envahi son voisin et a tenté de rayer de la carte un pays souverain. C’est ainsi que la Russie a effrontément violé les principes fondamentaux de la Charte des Nations unies », a ajouté Biden.

« Aucune des parties ne peut gagner une guerre nucléaire et elle ne devrait jamais avoir lieu », a-t-il ajouté.

Augmenter le nombre de membres du Conseil de sécurité

Dans un autre contexte, le président américain a déclaré qu’il était favorable à « l’augmentation du nombre de membres permanents et non permanents du Conseil de sécurité. »

« Nous travaillons avec le G7 pour améliorer la démocratie pour tous les peuples », a ajouté le président américain.

Biden a indiqué qu’il « soutient les efforts visant à élargir le Conseil de sécurité. »

Il a ajouté : « Nous travaillons avec le Groupe des Sept pour améliorer la démocratie pour tous les peuples. »

Crise climatique

Concernant la crise climatique, le président américain Joe Biden a déclaré : « Le monde est resté longtemps sourd au problème du changement climatique. »

Le président américain a poursuivi : « Le monde traverse une crise climatique. »

Et il a ajouté : « Nous travaillerons avec tous les pays, y compris nos ennemis, pour faire face au changement climatique. »

Sécurité alimentaire

Concernant la crise alimentaire, le président américain a déclaré que « 93 millions de personnes dans le monde souffrent d’une grave crise alimentaire. »

Il a ajouté : « Nous avons lancé un plan d’action pour éliminer l’insécurité alimentaire dans le monde, et annoncé l’allocation de 2,9 milliards de dollars pour sécuriser l’aide alimentaire. »

« Rien n’est plus important que les familles puissent fournir de la nourriture à leurs enfants », a noté Biden.

Le président américain a appelé tous les pays à « s’abstenir d’interdire l’exportation de nourriture et de céréales. »

Il a expliqué que « 193 millions de personnes dans le monde souffrent d’une grave crise alimentaire. »

Il a poursuivi : « Nous travaillerons avec nos partenaires pour imposer de nouvelles règles face aux défis que nous devrons relever à l’avenir. »

« Nous devons nous assurer que l’accord d’exportation des céréales ukrainiennes par la mer Noire est prolongé », a-t-il ajouté.

Crise énergétique

Et sur la crise énergétique, le président américain a appelé à ne pas l’utiliser comme une arme.

Le président américain a déclaré : « Aucun pays n’a le droit d’utiliser l’énergie comme une arme. »

Les guerres, les conflits et les armes nucléaires

Biden a souligné que son pays « ne cherche pas le conflit ou la guerre froide, et nous n’avons demandé à aucun pays de choisir entre Washington et un partenaire international. »

Le président américain a ajouté que « la préservation de la dignité des peuples profite à tous, et nous cherchons des solutions pacifiques à tous les conflits. »

Concernant la guerre nucléaire, Biden a déclaré : « Personne ne gagnera une guerre nucléaire et elle ne devrait pas commencer ».

Il a poursuivi : « Les guerres nucléaires ne sont pas individuelles et ne nuisent pas à un pays en particulier. »

Il a souligné que Washington est « engagé dans des politiques de contrôle des armes nucléaires. »

Le président américain a déclaré que « la Russie émet des menaces irresponsables concernant l’utilisation d’armes nucléaires. »

L’Iran et la Corée du Nord

Concernant l’Iran, Biden a précisé que « la politique des Etats-Unis est claire, qui est de ne pas permettre à l’Iran d’acquérir une arme nucléaire. »

Le président américain a exprimé son soutien aux droits des femmes iraniennes, en déclarant : « Nous sommes aux côtés des femmes en Iran qui manifestent pour leurs droits ».

Sur la Corée du Nord, le président américain a souligné que « la Corée du Nord continue de violer de manière flagrante les sanctions de l’ONU. »

Concernant les relations avec la Chine, le président américain a déclaré : « Les États-Unis sont attachés à la politique d’une seule Chine. »

Menaces terroristes

Concernant la lutte contre le terrorisme, le président américain a déclaré que les États-Unis « continueront à combattre les menaces terroristes dans le monde entier. »

Crise au Yémen

Dans un autre contexte sur la crise yéménite, le président américain a souligné que « le peuple yéménite a souffert d’années de guerre. »

Joe Biden a exprimé son soutien aux efforts de paix au Yémen, en déclarant : « Nous soutenons la trêve humanitaire au Yémen ».

La solution à deux États

Et sur la question palestinienne, le président américain a déclaré : « Nous négocions pour une solution à deux États entre les Palestiniens et les Israéliens ».

« Nous soutenons les valeurs représentées par la Charte des Nations unies », a ajouté Biden.