SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Biélorussie: Nous participerons à l’invasion de l’Ukraine si nécessaire

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a déclaré jeudi que l’armée de son pays ne participait pas à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, mais pourrait y participer si nécessaire.

« Nos forces armées ne sont pas impliquées dans cette opération, mais elles peuvent y participer si nécessaire », a déclaré Loukachenko, un allié du président russe Vladimir Poutine.

Moscou avait déployé des dizaines de milliers de soldats en Biélorussie, en préparation de l’invasion de l’Ukraine.

Selon Kiev, les forces russes utilisent le territoire biélorusse, où des unités sont stationnées depuis des semaines pour des exercices militaires, dans leur attaque contre l’Ukraine.

Selon Loukachenko, le président russe l’avait appelé par téléphone plus tôt, « lui avait fourni un briefing très détaillé sur la situation », et lui avait dit que le but de l’invasion était de « mettre fin au génocide de la population à Donetsk et Lougansk ».

Les régions séparatistes pro-russes de Donetsk et Lougansk, dans l’est de l’Ukraine, sont en guerre contre les forces ukrainiennes depuis 2014, et Poutine a reconnu leur indépendance lundi.

Depuis des jours, le président russe répète les accusations de génocide contre les russophones par l’Ukraine.

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a promis d’approuver rapidement un nouveau paquet de sanctions européennes contre la Russie pour son attaque militaire contre l’Ukraine.

L’Union européenne s’est engagée à « tenir le Kremlin responsable » de l’attaque « injustifiée » contre l’Ukraine. Borrell a annoncé qu’il prévoyait d’imposer le paquet de sanctions « le plus fort » qu’il ait jamais envisagé lors d’urgences, après que l’armée russe ait attaqué l’Ukraine.