SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 October 2022, Saturday |

Blinken discute avec son homologue britannique de la situation en Ukraine

Le secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken a discuté de la situation en Ukraine avec son homologue britannique Liz Truss, qui s’est récemment rendue dans la capitale russe, Moscou, selon le département d’Etat américain.

Le ministère a déclaré que l’appel entre les deux ministres était centré sur « une vive inquiétude concernant d’éventuels projets russes de lancer une agression militaire contre l’Ukraine dans les prochains jours ».

« Ils ont souligné que les efforts internationaux devraient se concentrer sur un dialogue significatif avec la Russie sur les préoccupations mutuelles dans le domaine de la sécurité », a-t-elle ajouté.

Elle a souligné que Blinken avait noté l’importance d’une action conjointe entre les États-Unis, ses alliés de l’OTAN et ses partenaires européens « pour s’assurer que la Russie encourt des coûts rapides et difficiles en réponse à toute agression militaire contre l’Ukraine ».

Cela s’inscrit dans un contexte de tensions croissantes au milieu des allégations occidentales selon lesquelles la Russie envisage d’« envahir l’Ukraine », ce que Moscou a démenti à plusieurs reprises.

Les États-Unis et un certain nombre de pays européens ont demandé à leurs diplomates et citoyens de quitter l’Ukraine dès que possible, invoquant la menace croissante d’une invasion russe.

L’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas ont rejoint les pays européens qui ont conseillé à leurs ressortissants de quitter l’Ukraine, tandis que l’ambassade américaine a demandé à « la plupart » de ses employés à Kiev de partir.

La possibilité que des citoyens occidentaux se précipitent pour quitter l’Ukraine a incité le ministère ukrainien des Affaires étrangères à demander aux citoyens de « rester calmes ».

Vendredi, Washington a émis son avertissement le plus sévère, affirmant que la Russie avait rassemblé suffisamment de forces pour lancer une attaque sérieuse.

Les efforts diplomatiques se sont poursuivis, samedi, avec de nouveaux entretiens entre le secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken et le russe Sergueï Lavrov.