SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Blinken : Les garanties demandées par Téhéran « ne peuvent être données »

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a souligné, mercredi, que l’une des garanties que Téhéran demande aux États-Unis est qu’ils ne se retireront pas à nouveau de l’accord nucléaire.

Dans une interview accordée au podcast Save the World, Blinken a déclaré : « Dans notre système, vous ne pouvez pas faire ce genre de garantie rapide et sérieuse. Le président Biden peut certainement dire ce qu’il fera ou ne fera pas en tant que président tant que l’Iran reste attaché à l’accord, mais nous ne pouvons pas lier les futurs présidents. C’est l’une des choses dont nous parlons ».

« Nous verrons où nous en serons. Mais voici la vérité : il nous reste très peu de piste pour voir si nous pouvons revenir à une conformité mutuelle car ce qui s’est passé, c’est que les Iraniens ont relancé de nombreuses activités dangereuses à cause du retrait de l’accord », a ajouté le secrétaire d’État américain.

Aussi, il a poursuivi : « Ils apprennent davantage, acquièrent plus de connaissances et développent une plus grande capacité. Et même si nous revenons à toutes les restrictions prévues par l’accord, nous arriverons à un point où nous ne pourrons pas récupérer certains des avantages de l’accord. »

« L’autre problème que nous rencontrons est qu’ils produisent suffisamment de produits enrichis à des niveaux très élevés », a noté Blinken.

Et Blinken a ajouté : « Nous travaillons donc activement sur cette question. Nous pensons qu’il est dans l’intérêt des États-Unis et dans l’intérêt des alliés et des partenaires de voir si nous pouvons revenir à l’accord, mais je pense que nous le découvrirons dans les prochaines semaines. »

    la source :
  • Alhurra