SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

C’est ce que craint Moscou… une proposition américaine de transfert des avoirs russes confisqués vers l’Ukraine

La Maison Blanche a proposé jeudi d’utiliser les avoirs confisqués aux oligarques russes pour indemniser l’Ukraine des dommages causés par l’invasion du pays par la Russie.

La Maison Blanche a déclaré dans un communiqué que cela permettrait « que tous les produits des biens pillés soient transférés à l’Ukraine pour compenser les dommages causés (à l’Ukraine) à la suite de l’agression russe ».

Depuis le déclenchement de l’invasion russe de l’Ukraine le 24 février, les États-Unis, la Grande-Bretagne et les pays de l’Union européenne ont imposé des sanctions économiques à une liste qui comprend un groupe d’hommes d’affaires et d’oligarques russes proches du président russe Vladimir Poutine.

Conformément à ces sanctions, tous les biens ou actions détenus par les personnes sanctionnées aux États-Unis sont gelés et il est interdit aux citoyens américains d’effectuer toute transaction financière liée aux biens de ces personnes.

Il convient de noter que la Russie a annoncé son intention d’intenter une action en justice concernant les avoirs gelés par l’Occident en raison des sanctions imposées à Moscou à la suite de la guerre d’Ukraine.

Le gouverneur de la banque centrale russe a déclaré plus tôt que la Russie avait l’intention de prendre des mesures juridiques pour interdire l’or, les devises étrangères et les actifs détenus par des citoyens russes, ajoutant qu’une telle décision devait être délibérée et légalement justifiée.

Elle a souligné que la Banque centrale russe n’était pas en mesure de disposer d’environ la moitié de ses réserves financières en raison des sanctions occidentales imposées à Moscou.

Les sanctions étrangères ont gelé environ 300 milliards de dollars sur les près de 640 milliards de dollars de réserves d’or et de devises de la Russie lorsqu’elle a lancé ce qu’elle a appelé une « opération militaire spéciale » en Ukraine le 24 février.

D’autre part, un haut responsable américain a déclaré jeudi que le président Joe Biden demandera au Congrès d’allouer 33 milliards de dollars supplémentaires pour la guerre en Ukraine, dont 20 milliards d’aide militaire.

Cette « assistance militaire et sécuritaire » massive comprend la fourniture « d’armes et de munitions au peuple ukrainien », a déclaré le responsable.

Les États-Unis ont fourni plus de 3 milliards de dollars d’armes à l’Ukraine depuis le début de l’invasion russe le 24 février.

La Maison Blanche recherche un financement suffisant du Congrès pour pouvoir prolonger cette assistance jusqu’en octobre.