SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 August 2022, Sunday |

Chine : Les Etat-Unis doivent corriger ses erreurs immédiatement

Jing Guan, un haut responsable de l’ambassade de Chine à Washington, a souligné que le seul moyen de sortir de la crise entourant les relations américano-chinoises due à la visite de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, à Taïwan est que les États-Unis corrigent immédiatement leurs erreurs.

Guan, ministre plénipotentiaire à l’ambassade de Chine aux États-Unis, a noté la protestation de la Maison Blanche auprès de l’ambassadeur de Chine contre les exercices militaires de Pékin depuis la visite de Pelosi à Taïwan, affirmant que ce sont les États-Unis qui menacent la paix et la stabilité.

Il a déclaré lors d’un point de presse : « C’est la partie américaine qui cause des problèmes… Le seul moyen de sortir de cette crise est que la partie américaine prenne immédiatement des mesures pour corriger ses erreurs et effacer l’impact dangereux de la visite de Pelosi. »

En outre, il a mis en garde contre l’escalade des mesures qui menacent la politique américaine du principe « une seule Chine ». Il a déclaré que Washington devrait « éviter de pousser les relations sino-américaines sur une voie dangereuse vers le conflit et la confrontation ».

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, à son tour, a souligné que son pays avait averti les États-Unis de ne prendre aucune mesure imprudente afin de ne pas provoquer une crise plus grave.

Wang a fait ces remarques lors d’un point de presse après la conclusion des réunions de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) vendredi dans la capitale cambodgienne.

Plus tôt, Pékin avait annoncé qu’il avait suspendu sa coopération avec les États-Unis dans un certain nombre de domaines, y compris le dialogue entre les hauts responsables militaires, en réponse à la visite de la présidente de la Chambre des États-Unis, Nancy Pelosi, à Taïwan cette semaine.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a également déclaré dans un communiqué qu’il avait suspendu les pourparlers sur le climat avec les États-Unis, ainsi que la coopération dans la prévention de la criminalité transfrontalière et le retour des immigrants illégaux, parmi huit mesures spécifiques.

    la source :
  • Reuters