SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

CICR : la situation en Afghanistan est meilleure que celle observée il y a deux mois

Le nouveau gouvernement afghan, formé par les talibans, s’est engagé à permettre au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) de poursuivre son action dans le pays.

Dans une interview accordée dimanche au journal suisse Matin Dimanche, le président du CICR, Peter Maurer, s’est félicité des résultats de sa récente visite en Afghanistan et des entretiens qu’il y a eus avec de hauts responsables des talibans, dont le vice-premier ministre du nouveau gouvernement intérimaire, Abdul Ghani Baradar.

M. Maurer, qui s’est rendu dans la capitale, Kaboul, ainsi que dans les villes de Kandahar et de Lashkar Kah, a déclaré que ses entretiens avec les « talibans » étaient axés sur le respect et la garantie de la sécurité des organisations neutres telles que la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge afghan.

Le chef du Comité international de la Croix-Rouge a déclaré que les déclarations des « talibans » concernant tous les dossiers prévus au programme de ces pourparlers incitent à l’optimisme, expliquant : « Ils ont confirmé que nous pourrons poursuivre nos activités comme avant. Nous verrons comment la situation évolue mais c’était un bon entretien ».

M. Maurer a expliqué que les garanties des « talibans » incluent notamment que les femmes employées par la Croix-Rouge soient autorisées à poursuivre leur travail dans le pays.

Le chef de la commission a exprimé son admiration pour le nouveau professionnalisme des autorités afghanes dans la gestion des affaires dans le domaine de la santé, soulignant que la plupart des Afghans qui lui ont parlé ont dit se sentir plus en sécurité maintenant qu’il y a deux mois.

M. Maurer a décrit la situation actuelle comme étant à deux volets, expliquant : « La violence et l’insécurité qui durent depuis de nombreuses années semblent avoir pris fin, et les personnes auxquelles j’ai parlé sont à la fois effrayées et réconfortées. »