SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Cinq membres des forces « Basij » ont été tués dans le sud de l’Iran

Cinq membres des forces Basij des Gardiens de la Révolution ont été tués ce soir, samedi, dans des affrontements avec un groupe armé dans le sud de l’Iran, selon les médias iraniens.

L’agence de presse officielle IRNA a rapporté que les affrontements ont éclaté dans le district de Korin de la province de Sistan et Baloutchestan, au sud-est de l’Iran.

Aussi, l’agence a ajouté que « 5 membres des Gardiens de la révolution ont été tués, tandis que 6 militants ont été tués (non identifiés), et cinq autres ont été blessés. »

Et les médias iraniens n’ont pas révélé l’identité du groupe armé qui a attaqué la Force Al-Qods, une force terrestre des Gardiens de la révolution opérant dans la province du Sistan et Baloutchestan.

La province du Sistan et Baloutchistan, qui est frontalière du Pakistan et de l’Afghanistan, est l’une des provinces les plus pauvres d’Iran. La province est également exposée à la marginalisation et à la discrimination en raison des politiques du régime, car la majorité de ses habitants sont sunnites.

De temps à autre, cette province est le théâtre d’affrontements armés entre l’Armée baloutche de la justice, qui revendique l’indépendance vis-à-vis de l’Iran, et les Gardiens de la révolution.

L’organisation brandit le slogan de la lutte contre le régime iranien afin de défendre les fils du nationalisme baloutche qui appartiennent à la secte sunnite.

En février 2019, l’Armée de justice a revendiqué un attentat suicide à la voiture piégée contre un bus transportant des gardiens de la révolution, tuant 17 gardes à Zahedan, la capitale du Sistan et Baloutchestan.