SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Clarification du Kremlin concernant la mobilisation militaire

Le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov, a déclaré vendredi que les autorités russes fournissaient suffisamment d’informations sur la mobilisation militaire partielle annoncée cette semaine, appelant à se tenir à l’écart de ce qu’il a qualifié de « provocations » et de « faux rapports ».

Peskov a ajouté, dans des déclarations aux journalistes, que la réaction forte et hystérique semblait compréhensible, durant les premières heures de l’annonce du mouvement, en raison de l’absence de certaines clarifications pour les citoyens.

Le responsable russe a fait référence à ce qu’il a décrit comme de nombreux faux rapports et provocations sur les plateformes sociales, en disant que ce qui est requis est de les traiter avec prudence.

Plus tôt, le président Vladimir Poutine a annoncé une mobilisation militaire partielle, tandis que le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a déclaré que 300 000 réservistes seraient utilisés, à condition qu’ils suivent une formation avant d’être envoyés dans les zones de réalisation d’opérations militaires spéciales, en référence à l’Ukraine.

Et jeudi, l’état-major de l’armée russe a annoncé que près de 10 000 personnes se sont portées volontaires pour se mobiliser afin de combattre en Ukraine dans les 24 heures qui ont suivi l’annonce du président Poutine.

Représentant l’état-major général, Vladimir Tsimlyansky a déclaré à Interfax : « Le premier jour de la mobilisation partielle, environ 10 000 citoyens se sont présentés spontanément aux centres de recrutement sans attendre leur convocation ».

Des scènes circulant sur les réseaux sociaux montraient la mobilisation dans un quartier de Yakoutsk en Sibérie, où des hommes semblaient monter dans un bus.

Et des articles de presse avaient affirmé que des milliers de personnes avaient réservé des vols pour quitter la Russie, après l’annonce de la mobilisation militaire partielle, afin d’éviter de rejoindre les combats en Ukraine.

Selon les experts militaires, la Russie a eu recours à la déclaration de mobilisation militaire partielle pour surmonter les « échecs militaires » dans l’est de l’Ukraine, ce que Moscou dément, confirmant que l’opération se déroule selon le calendrier prévu.