SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Comment l’Égypte a-t-elle commenté l’évolution de la situation au Soudan ?

Le ministère égyptien des Affaires étrangères a commenté l’évolution de la situation au Soudan, soulignant l’importance de parvenir à la stabilité et à la sécurité pour le peuple soudanais.

Le ministère égyptien des Affaires étrangères a déclaré : « La République arabe d’Égypte suit de près les récents développements dans la République fraternelle du Soudan, soulignant l’importance de parvenir à la stabilité et à la sécurité pour le peuple soudanais, de préserver ses capacités et de faire face aux défis actuels de manière à garantir la sécurité de ce pays frère, soulignant également que la sécurité et la stabilité du Soudan sont une partie indivisible de la sécurité et de la stabilité en Égypte et dans la région ».

Et le ministère a ajouté : « L’Égypte appelle également toutes les parties soudanaises, dans le cadre de la responsabilité et de la retenue, à donner la priorité à l’intérêt supérieur du pays et au consensus national. »

À l’aube d’aujourd’hui, lundi, l’armée soudanaise a arrêté un certain nombre de ministres, dont le Premier ministre Abdallah Hamdok, et d’autres dirigeants civils.

Plus tard, le chef du Conseil souverain de transition au Soudan, Abdel Fattah Al-Bourhan, a annoncé, lors d’une conférence de presse, la dissolution du Conseil souverain de transition et du Conseil des ministres, la déclaration de l’état d’urgence dans le pays et la révocation des gouverneurs des États.

Pour sa part, l’Association des professionnels soudanais a annoncé, dans un communiqué, un « mouvement militaire visant à prendre le pouvoir », et a déclaré que cela « signifie notre retour au cycle maléfique du régime autoritaire, de l’oppression et du terrorisme, et de saper ce que notre peuple a extrait par ses luttes et ses sacrifices dans la glorieuse révolution de décembre. »