SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Condamnation arabe de l’assassinat de la journaliste Shireen Abou Akleh

Mercredi, le président palestinien Mahmoud Abbas a tenu les forces israéliennes pleinement responsables de la mort de la journaliste palestinienne Shireen Abou Akleh.

La Ligue des États arabes a condamné dans les termes les plus forts le crime odieux de l’assassinat de la journaliste palestinienne Shireen Abu Aqleh, mercredi à l’aube, dans le camp de Jénine, qui vise à enterrer la voix de la justice, et la voix de la liberté par l’agression continue et le ciblage continu du gouvernorat de Jénine et l’escalade déclarée des forces d’occupation israéliennes sur le peuple palestinien.

Le Secrétariat général de la Ligue des États arabes, dans une déclaration, a tenu le gouvernement d’Israël pleinement responsable de ce crime odieux qui appelle à la poursuite de ses auteurs devant les organes de justice internationale compétents.

L’ambassade des États-Unis dans les territoires occupés

Pour sa part, l’ambassade des États-Unis dans les territoires occupés a demandé une enquête sur le meurtre de la journaliste Shireen Abou Akleh et la blessure de son collègue Ali Al Samoudi.

L’ambassadeur américain en Israël a souligné son appel à une enquête « sérieuse » sur les circonstances du meurtre de Shireen Abou Akleh, qui possède la citoyenneté américaine.

L’ambassadeur britannique en Israël a également exprimé sa profonde tristesse suite à l’assassinat de la journaliste palestinienne Shireen Abou Akleh.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, a qualifié la nouvelle du meurtre de la journaliste palestinienne Shireen Abou Akleh de « triste » et a proposé de mener une enquête conjointe avec l’Autorité palestinienne.