SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 June 2022, Thursday |

Conseiller du ministre ukrainien de l’Intérieur : La situation à Kharkiv est très difficile

Après l’intensification des frappes aériennes russes dans les environs de la ville, les autorités ukrainiennes ont confirmé que la situation dans la ville de Kharkiv (nord-est du pays) est très difficile. Vadim Denisenko, conseiller du ministre de l’intérieur, a déclaré que la situation dans la deuxième plus grande ville du pays, est très dangereuse.

Il a également ajouté dans une interview accordée à la télévision d’État aujourd’hui, dimanche, que les forces russes tentent d’avancer et de s’approcher afin de bombarder à nouveau le cœur de la ville.

« La Russie essaie de faire de Kharkiv une ville au milieu des lignes de front », a-t-il déclaré, selon Reuters. L’armée ukrainienne avait précédemment accusé les forces russes d’avoir tiré des bombes au phosphore sur Kharkiv, et d’avoir détruit des infrastructures militaires et civiles.

Les Russes ont récemment réalisé de légers progrès dans les environs de la ville, après les gains précédents des forces ukrainiennes, qui ont repris le mois dernier (mai 2022) de nombreuses villes et villages dans une enclave au nord de Kharkiv.

Il convient de noter que depuis mars dernier, les forces russes ont lancé ce qu’elles ont décrit comme la deuxième phase de leur opération militaire sur le territoire ukrainien, concentrant leurs efforts sur l’est du pays, notamment dans le Donbass.

La Russie vise à contrôler l’ensemble du bassin du Donbass, après sa prise partielle par les séparatistes qui lui sont fidèles en 2014, dans le but d’ouvrir un corridor terrestre reliant l’est à la Crimée, qu’elle a annexée à son territoire la même année.