SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Conseiller présidentiel ukrainien: l’Europe verse 1 milliard d’euros par jour dans les poches de Moscou

Alors que la guerre entre dans son quatrième mois, l’Ukraine continue d’exiger que les pays européens cessent d’acheter du gaz et du pétrole une fois pour toutes à la Russie, en réponse à son opération militaire en Ukraine, Kiev a renouvelé lundi la même demande.

Mikhailo Podolyak, conseiller du bureau du président ukrainien Volodymyr Zelensky, a déclaré que malgré le quasi-quatrième mois du conflit, l’Europe envoie toujours 1 milliard d’euros par jour à Moscou pour acheter du pétrole et du gaz.

Mais il a tweeté que son pays « continue de défendre les frontières européennes et la civilisation démocratique ».

Depuis le début de l’opération militaire de la Russie sur le territoire du voisin occidental en février, de nombreux pays de l’UE ont commencé à élaborer des plans pour réduire leur dépendance au carburant et au gaz russes, en particulier après que Moscou a imposé des paiements en roubles.

Les responsables européens, cependant, ont clairement indiqué qu’une telle mesure (se passer de l’énergie russe) pourrait prendre quelques années.

L’Union européenne a officiellement annoncé vendredi dernier (20 mai) que les États membres se débarrasseraient des importations de gaz russe d’ici 2027.

Alors qu’un certain nombre d’experts ont estimé que cette décision coûtera à l’UE 203 milliards d’euros de dépenses énergétiques supplémentaires d’ici 2030 aux prix actuels.

Depuis le début de l’opération russe en Ukraine le 24 février, les pays européens et l’Amérique ont imposé des milliers de sanctions douloureuses à Moscou, affectant divers secteurs, ainsi que les hommes d’affaires, les riches et des centaines de politiciens. Des centaines d’entreprises internationales étrangères ont également été contraintes de quitter le pays et de fermer leurs succursales.