SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Démarcation des frontières maritimes…Biden parle d’une « percée historique » au Moyen-Orient

Le président américain Joe Biden a publié la déclaration suivante :

Aujourd’hui, je suis heureux d’annoncer une percée historique au Moyen-Orient. Après des mois de médiation par les États-Unis, les gouvernements d’ « Israël » et du Liban ont accepté de mettre officiellement fin à leur différend frontalier maritime et d’établir une frontière maritime permanente entre eux.

Il a ajouté : Je viens de m’entretenir avec Yair Lapid et le président libanais Michel Aoun, qui ont confirmé que les deux gouvernements étaient prêts à aller de l’avant avec cet accord. Je tiens également à remercier le président français Emmanuel Macron et son gouvernement pour leur soutien dans ces négociations.

Il a poursuivi : L’énergie, en particulier en Méditerranée orientale, devrait être un outil de coopération, de stabilité, de sécurité et de prospérité, et non de conflit, et l’accord annoncé par les deux gouvernements aujourd’hui permettra de développer les champs énergétiques au profit des deux pays, et ouvrira la voie à une région plus stable et plus prospère. Il est maintenant essentiel que toutes les parties respectent leurs engagements et travaillent à leur mise en œuvre.

Et il a ajouté : Cet accord protège également la sécurité et les intérêts économiques d’Israël, qui sont d’une importance capitale pour renforcer son intégration régionale. Il offre un espace au Liban pour commencer à exploiter ses ressources énergétiques. Il fait également progresser les intérêts des États-Unis et du peuple américain dans un Moyen-Orient plus stable, prospère et intégré, tout en réduisant le risque de nouveaux conflits.

Il a conclu : Je voudrais remercier nos diplomates et tous les membres du gouvernement américain, passés et présents, qui ont travaillé sans relâche sur cette question bipartisane au fil des ans. La diplomatie américaine, associée à l’ouverture des dirigeants israéliens et libanais à la négociation, à la consultation et au choix de ce qui est dans l’intérêt de leur peuple, a finalement abouti à cet accord.