SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

Des centaines de combattants des Talibans se dirigent vers la vallée du Panjshir

Des sources afghanes ont annoncé que les efforts de médiation n’ont pas permis de trouver une solution pacifique dans la province de Panjshir, et que les combattants talibans se préparent à la prendre d’assaut.

Alors que les talibans ont diffusé un clip vidéo montrant des « centaines » de leurs combattants se dirigeant vers la région montagneuse de la vallée du Panjshir, habitée par des Tadjiks et située au nord de Kaboul, face au refus de leur chef, Ahmed Massoud, de se soumettre.

Le mouvement a écrit dans un tweet sur son compte « Twitter » en arabe : « Des centaines de moudjahidines de l’Émirat islamique se dirigent vers l’État du Panjshir pour le contrôler, après que les responsables locaux de l’État ont refusé de le céder pacifiquement. »

Dans ce tweet, le mouvement a publié une vidéo montrant des véhicules chargés d’équipements et de combattants en route vers la région.

Ces dernières semaines, le mouvement est parvenu à étendre son contrôle sur tous les postes frontières, et le 15 août, les militants talibans sont entrés dans la capitale, Kaboul, où ils ont pris le contrôle du palais présidentiel, tandis que le président Ashraf Ghani quittait le pays et arrivait aux Émirats, affirmant qu’il le faisait pour « empêcher un massacre ».

Dans la nuit du 16 août, les « Talibans », qui sont composés principalement de Pachtounes, ont annoncé la fin de la guerre en Afghanistan, notant qu’un nouveau régime serait établi dans les prochains jours.

Les forces de l’ancien gouvernement afghan, qui s’est transformé en mouvement de résistance, se préparent dans la vallée lourdement fortifiée au nord-est de Kaboul à un « conflit prolongé », sans exclure la possibilité de négociations avec les « Talibans ».

Dimanche, Massoud, un chef militaro-politique afghan d’origine tadjike, a juré de résister à toute tentative des talibans d’envahir le Panjshir.