SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2021, Wednesday |

Des discussions américano-qataries à Doha pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme

Le secrétaire adjoint au Trésor américain, Wally Adeyemo, s’est entretenu avec des responsables qatariens sur le renforcement de la coopération entre les deux pays, notamment dans les domaines financier et bancaire et la lutte contre le financement du terrorisme et le blanchiment d’argent.

Au cours de la réunion entre le Premier ministre Sheikh Khalid bin Khalifa Al Thani, le secrétaire adjoint au Trésor américain Wally Adeyemo et la délégation qui l’accompagnait, ils ont examiné les relations de coopération stratégique entre le Qatar et les États-Unis d’Amérique et les moyens de les développer. Les deux hommes ont également discuté d’un certain nombre de questions d’intérêt commun, selon la même source, sans autre précision, selon l’agence officielle Qatar News Agency.

Aussi, le secrétaire adjoint au Trésor américain a rencontré le ministre qatari des Affaires étrangères, cheikh Mohammed bin Abdulrahman Al-Thani, le procureur général qatari, Issa bin Saad Al-Nuaimi, et le ministre des Finances, Ali bin Ahmed Al-Kuwari, où ils ont examiné les questions d’intérêt commun et les moyens de les développer, notamment dans le domaine de la lutte contre le financement du terrorisme et le blanchiment d’argent. Ils ont également discuté de l’évolution de la situation financière, des investissements et de l’économie.

Et ces réunions interviennent un jour après la décision de l’émir du Qatar, Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, de nommer Cheikh Bandar comme nouveau gouverneur de la Banque centrale du Qatar, pour succéder à Cheikh Abdullah bin Saud Al Thani, qui occupait ce poste depuis mai 2006.

Cette décision intervient également après l’approbation, mardi dernier, par la commission des affaires juridiques et législatives du Conseil de la Choura, de la modification de certaines dispositions de la loi sur la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

    la source :
  • Sputnik