SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Des dizaines de civils quittent l’usine d’Azovstal à Mariupol

Le ministère russe de la Défense a déclaré dimanche qu’une cinquantaine de civils ont été évacués samedi de la zone de l’usine Azovstal dans la ville portuaire de Mariupol, dans le sud-est de l’Ukraine.

« Le 30 avril, après le cessez-le-feu et l’ouverture d’un couloir humanitaire, deux groupes de civils ont quitté les bâtiments résidentiels adjacents à la zone de l’usine métallurgique d’Azovstal », dernier bastion de l’armée ukrainienne dans la ville, a indiqué le ministère sur l’application Telegram.

« Dans l’après-midi, 25 résidents sont sortis. Dans l’après-midi, un deuxième groupe de 21 personnes est sorti et a été emmené à Bizymenoy », une ville à l’est de Mariupol, à mi-chemin entre la ville côtière et la frontière russe.

Les autorités russes ont confirmé avoir fourni « un abri, de la nourriture et les soins médicaux nécessaires à tous les civils. » Les autorités n’ont pas précisé où le premier groupe a été transféré.

Dans un enregistrement vidéo publié par le ministère russe de la Défense, on peut voir un convoi de voitures et de bus circulant dans l’obscurité et portant la lettre « Z », qui est devenue le symbole des forces armées russes dans ce conflit.

Petro Andryushenko, conseiller du maire de Mariupol, a demandé sur l’application Telegram : « Nous devons garder le silence sur le processus d’évacuation, en attendant les informations officielles. Nous demandons à chacun de s’abstenir de donner des informations depuis Mariupol aujourd’hui. Merci de votre compréhension ».

Les soldats ukrainiens qui gardent le site d’Azovstal ont déclaré samedi que vingt civils, dont des enfants, avaient été évacués, espérant être dirigés vers Zaporizhzhia, une zone contrôlée par les forces ukrainiennes.

Le ministère russe de la Défense a confirmé dimanche que « des missiles de haute précision Oniks près d’Odessa ont détruit un garage à avions dans un aéroport militaire avec des armes et des munitions reçues des États-Unis et de pays européens, et ont également détruit la piste. »

Bilan des pertes

Les ministères de la Défense russe et ukrainien ont annoncé l’ampleur des pertes dans l’armée de l’autre camp, depuis le début de la guerre en Ukraine le 24 février.

Le ministère ukrainien de la Défense a déclaré que les pertes totales des Russes depuis le début de la guerre jusqu’au samedi 30 avril s’élevaient à environ 23 200 soldats, 1008 chars, 2445 véhicules blindés, 436 systèmes d’artillerie, 151 lance-missiles et 77 systèmes anti-aériens.

Selon Kiev, les pertes russes comprennent également 190 avions, 155 hélicoptères, 1701 véhicules militaires, 8 canonnières, 76 réservoirs de carburant, 232 avions sans pilote, 32 équipements spéciaux et 4 plates-formes mobiles de lancement de missiles balistiques.

D’autre part, le ministère russe de la Défense a annoncé les pertes du côté ukrainien dans la guerre.

Le nombre total d’objectifs ennemis détruits depuis le début de l’opération militaire en Ukraine s’élève à 143 avions, 112 hélicoptères, 660 drones, 279 systèmes de missiles antiaériens, 2 678 chars et autres véhicules blindés, 308 lance-roquettes, 1 196 pièces d’artillerie de campagne et mortiers, et 2 503 véhicules militaires.