SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 July 2022, Saturday |

Des dizaines de personnes tuées dans une attaque armée contre une église catholique dans le sud-ouest du Nigeria

Un médecin et les médias locaux ont rapporté que des hommes armés ont abattu au moins 50 personnes et en ont blessé plusieurs autres lors d’une attaque contre une église catholique dans l’État d’Ondo, au Nigeria, pendant la messe de dimanche.

Un médecin d’un hôpital de la ville d’Owo, dans le sud-ouest du Nigeria, a déclaré à Reuters que les corps d’au moins 50 personnes avaient déjà été transportés au centre médical fédéral d’Owo et à l’hôpital catholique Saint-Louis.

Le président Muhammadu Buhari a condamné l’attaque, qu’il a qualifiée d’ « acte méprisable ». L’identité des assaillants ou leurs motivations ne sont pas immédiatement claires.

Les médias locaux ont déclaré que les hommes armés ont ouvert le feu sur les croyants et ont fait détoner des engins explosifs dans l’église. Ils ont ajouté que parmi les morts se trouvaient des femmes et des enfants.

Le porte-parole de la police de l’État d’Ondo, Fonmilaiyo Ibukun Odonlami, a déclaré qu’il n’y avait eu qu’un seul incident à l’église catholique St. Francis à Owo et que la police ferait bientôt une autre déclaration.

Le plus grand pays d’Afrique en termes de population a connu des attaques et des enlèvements contre rançon par des bandes armées, principalement dans le nord-ouest du pays. De telles attaques sont rares dans le sud-ouest du Nigeria.

    la source :
  • Reuters