SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Des explosions secouent la capitale de la Transnistrie et une réunion de sécurité en Moldavie

La présidente de la Moldavie a tenu une réunion d’urgence sur la sécurité mardi, après que des explosions aient détruit deux tours de radio de l’ère soviétique dans la région sécessionniste de Transnistrie.

À Moscou, le Kremlin a exprimé sa vive inquiétude après la destruction des deux tours de radio. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré aux journalistes que les rapports étaient très préoccupants et que Moscou suivait de près les événements.

Les autorités moldaves sont sensibles, surtout depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, à tout signe de tension croissante en Transnistrie, une poche de territoire non reconnue et soutenue par Moscou, qui borde le sud-ouest de l’Ukraine.

La Russie a une présence militaire permanente en Transnistrie depuis l’effondrement de l’Union soviétique. L’Ukraine craint que la région ne soit utilisée pour lancer de nouvelles attaques russes sur son territoire.

« Tôt dans la matinée d’aujourd’hui, 26 avril, deux explosions ont eu lieu, la première à 6 h 40 et l’autre à 7 h 5 », a déclaré le ministère de l’Intérieur de Transnistrie.

Aucun des habitants n’a été blessé lors des deux explosions, mais les deux tours de radio qui diffusent des programmes russes ont été détruites.

Par ailleurs, l’agence de presse russe TASS a cité le Conseil de sécurité de Transnistrie, qui a déclaré qu’une « attaque terroriste » avait visé une unité militaire près de la ville de Tiraspol.

L’agence n’a pas fourni de détails supplémentaires.

Cette annonce intervient après que plusieurs explosions, rapportées par la télévision locale lundi, ont touché le bâtiment du ministère de la Sécurité d’État à Tiraspol, la capitale de la région.

Selon les autorités locales, des attaquants non identifiés ont tiré sur le bâtiment avec des lance-grenades.

Aujourd’hui, mardi, la présidente Maia Sandu a convoqué une réunion d’urgence du Conseil suprême de sécurité de Moldavie pour discuter de cette affaire.

« Le Conseil suprême de sécurité se réunira à partir de 13 heures (10 heures GMT) à la résidence présidentielle », a indiqué le service de presse de la présidente dans un communiqué. Après la réunion, la présidente Maia Sandu donnera un briefing aux journalistes à 15 heures.

Lundi, le gouvernement moldave a déclaré que les explosions à Tiraspol visaient à attiser les tensions dans une région qu’il ne contrôle pas.