SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Des gaz lacrymogènes ont été lancés sur les manifestants des Champs Elysées

La police française a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser la manifestation « Caravane de la liberté », dont les membres s’opposent aux restrictions du virus Corona et les ont empêchés d’atteindre les Champs-Elysées dans la capitale, Paris.

Des voitures de différentes villes françaises se sont dirigées vers la capitale, notamment pour atteindre l’Arc de Triomphe et les Champs-Élysées, et les conducteurs klaxonnaient et scandaient des slogans et agitaient des drapeaux, mais les autorités ont utilisé la force et empêché les rassemblements.

Après une utilisation répétée du gaz, un nuage dense a recouvert toute la route. La police a stoppé toute tentative de construction de barricades, ainsi que le blocage de la route menant aux Champs Elysées, à partir de l’Arc de Triomphe.

Hier, vendredi, la police française a rendu une décision d’intensifier les forces de sécurité et les points de contrôle dans et autour de la capitale, Paris, pour empêcher la marche de la « Caravane de la liberté » d’entrer dans la ville.

Plus de 7000 policiers et gendarmes sont mobilisés à Paris depuis vendredi pour empêcher la « Caravane de la liberté » de bloquer les routes de la ville.

Le président français Emmanuel Macron a appelé au « plus haut degré de retenue », soulignant que la France « a besoin de réconciliation et de beaucoup de bonne volonté collective », notant qu’il « comprend et respecte… la fatigue… et la colère » associées à la santé crise.