SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Des manifestations pour régulariser la situation des immigrés en France avant les élections présidentielles

Des manifestants « antiracistes » à travers la France ont exigé que la France régularise la situation des immigrés clandestins, craignant la « montée des idées d’extrême droite » avant les élections présidentielles prévues en avril 2022.

Environ 7500 personnes ont participé à 43 manifestations à travers le pays, dont 2300 à Paris, selon la police. « Liberté, égalité, papiers d’identité », scandaient-ils.

« Je suis là pour soutenir les immigrés clandestins qui travaillent dans des conditions insupportables », a déclaré à l’AFP Véronique Holbeck, 61 ans, habitante de la région parisienne.

Elle a ajouté: « Ils veulent nous faire croire que nous avons été envahis, mais la vérité est qu’ils sont ici pour travailler et contribuer à l’activité économique, il n’est pas nécessaire de les maltraiter et de leur refuser des droits.  »

De son côté, le Malien Cissé Lassana, qui a participé à la marche, a expliqué qu' »il travaillait dans un hôtel de nuit près de la tour Eiffel », et a ajouté : « Je travaille ici depuis sept ans. C’est beaucoup. Je veux obtenir des papiers d’identité parce que j’ai le droit de les obtenir.  »

Des dizaines d’organisations, associations et syndicats ont appelé à manifester dans le cadre d’une campagne « antiraciste et solidaire » visant à lancer une voix « alternative à l’extrême droite ».

« La situation des immigrés clandestins s’aggrave, mais c’est le climat politique qui tourne autour des propositions (d’extrême droite Eric) Zemore », a déclaré Dennis Godard, l’un des responsables de l’organisation des manifestations.

« Nous voulons montrer qu’une alternative existe et que le début doit venir de la société civile », a-t-il ajouté.