SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Des missiles russes visant plusieurs régions d’Ukraine

Les combats se poursuivent en Ukraine, alors que la guerre entre dans son neuvième mois. L’armée ukrainienne a indiqué qu’un certain nombre de missiles russes étaient tombés sur plusieurs régions d’Ukraine, tandis que de violents combats se poursuivent à Donetsk, dans l’est du pays.

L’armée ukrainienne a ajouté dans un communiqué que l’armée russe a effectué des mouvements larges et actifs au cours de la période récente dans l’est de l’Ukraine.

Le correspondant de « Al-Arabiya » et « Al-Hadath », citant les autorités séparatistes de Donetsk, a déclaré que les forces ukrainiennes ont bombardé ce matin, samedi, des quartiers à la périphérie de la ville de Donetsk, et huit obus de calibre 152 sont tombés en six minutes.

Et les sources ont ajouté que la nuit dernière, les forces ukrainiennes ont également bombardé des quartiers du centre de la capitale, Donetsk, avec un nombre inconnu d’obus, et six civils ont été blessés à la suite de ce bombardement.

Alors que le ministère russe de la Défense a déclaré que l’armée russe a bombardé une usine de moteurs de drones dans la province de Zaporijjia, et a également bombardé plusieurs installations pour les fabricants de missiles en Ukraine, qui ont été détruites et détruit plusieurs dépôts d’armes occidentales dans la province après un ciblage réussi des missiles.

Au niveau de l’axe de Kobyansk (Kupiansk), à la périphérie de la province de Kharkiv, l’armée russe a repoussé une attaque ukrainienne en direction de la ville de Rubijnaya dans la province de Lougansk, au cours de laquelle cinquante soldats ukrainiens et un certain nombre de véhicules militaires ont été tués. Les missiles russes ont également visé des centres énergétiques et des bases militaires ukrainiennes avec des frappes de haute précision qui ont atteint leurs cibles, selon le ministère russe de la défense.

Les forces pro-russes ont repoussé les attaques ukrainiennes sur la région de Donetsk à partir de différents axes, ce qui a entraîné la mort d’une centaine de combattants ukrainiens, selon les autorités séparatistes de Donetsk.

Dans ce contexte, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré que les forces ukrainiennes sont engagées dans de violents combats à Donetsk, dans l’est du pays, ajoutant qu’elles ont repoussé une centaine d’attaques lancées par les forces russes et pro-russes dans la région de Donetsk au cours des dernières 24 heures.

Le président ukrainien a également exclu l’idée d’approuver une « courte trêve » avec la Russie, affirmant que cela ne ferait qu’exacerber les choses. Le fait est que Moscou cherche cette trêve pour rétablir sa force.

Zelensky a déclaré, dans des propos diffusés lors du Forum international sur la sécurité de Halifax, que « la Russie cherche maintenant une courte trêve et un répit pour restaurer sa force. Cela pourrait être considéré comme une fin de la guerre, mais un tel sursis ne fera qu’exacerber la situation. »

« Une paix vraiment réelle, durable et sincère ne peut être obtenue que par la destruction complète de l’agression russe », a-t-il ajouté.

Leonid Pasnik, le chef du parti séparatiste de Lougansk, a pour sa part annoncé que le nombre de mercenaires étrangers combattant aux côtés des forces ukrainiennes augmente, ce qui aide l’armée ukrainienne à reconstituer ses réserves. Pasnik a ajouté que la confrontation avec l’armée ukrainienne aurait pu se terminer il y a longtemps sans la présence de ces mercenaires.

Plus tôt, Andrei Marochko, un officier des forces de défense de la République séparatiste de Lougansk, a déclaré que les mercenaires étrangers représentent 100 % de certaines unités ukrainiennes et que ce nombre change constamment. Il a souligné que les mercenaires qui combattent aux côtés de Kiev sont des citoyens de l’ex-Union soviétique et des pays de l’OTAN, et des soldats qui ont été surveillés dans des organisations terroristes comme « ISIS ».

    la source :
  • alarabiya