SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Des nouvelles sanctions américaines contre les dirigeants des Gardiens de la révolution iraniens

Le département du Trésor a déclaré lundi sur son site Internet que les États-Unis avaient émis de nouvelles sanctions liées à l’Iran, ciblant 10 personnes.

Et elle a ajouté : « Les dernières sanctions visent les institutions qui soutiennent les Gardiens de la révolution iraniens et cinq de ses membres ».

Il a ajouté : « Imposer de nouvelles sanctions aux dirigeants des Gardiens de la révolution iraniens pour violations des droits de l’homme ».

Et elle a poursuivi en disant : « Nous continuons à tenir le régime iranien responsable de la violence, des simulacres de procès, des exécutions de manifestants et d’autres moyens de réprimer son peuple.

Des sanctions britanniques

Lundi, la Grande-Bretagne a annoncé un nouveau paquet de sanctions contre des responsables iraniens et a dénoncé la violence pratiquée par les autorités du pays contre son peuple, y compris l’exécution du citoyen anglo-iranien, Ali Reza Akbari.

« Ceux qui sont sanctionnés aujourd’hui, qu’il s’agisse de personnalités judiciaires abusant de la peine de mort à des fins politiques ou de membres de gangs frappant des manifestants dans les rues, sont au cœur de la répression brutale du régime contre le peuple iranien », a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères James Cleverly dans un communiqué.

La semaine dernière, la Grande-Bretagne a imposé des sanctions au procureur général iranien, Mohammad Montazeri, suite à l’exécution de l’ancien vice-ministre de la Défense Ali Reza Akbari, accusé d’espionnage.