SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Des pays de l’OTAN activent l’article 4

Jeudi, la Pologne, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie ont annoncé l’activation de l’article 4 de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord « OTAN », dont ces pays font partie.

Le gouvernement estonien a indiqué dans un communiqué, jeudi, que la Première ministre Kaja Kallas considère l’invasion russe de l’Ukraine comme « une menace pour l’ensemble de l’Europe. »

En vertu de l’article 4 de l’accord, les parties se consulteront, à la demande de tout État membre, au sujet de l’intégrité territoriale, de l’indépendance politique ou de la sécurité de l’un des pays alliés.

L’Ukraine n’est pas membre de l’OTAN, mais la Russie a néanmoins exigé que l’alliance s’engage à ne jamais accepter l’Ukraine en son sein, ce que les membres de l’OTAN ont rejeté en invoquant la politique de « porte ouverte » de l’alliance.

Dans une déclaration, l’OTAN a qualifié l’attaque militaire russe contre l’Ukraine d’ « injustifiée », appelant Moscou à mettre immédiatement fin à l’opération militaire.

« Les dirigeants russes doivent assumer l’entière responsabilité des conséquences de leurs actions, et la Russie paiera un très lourd tribut économique et politique », indique la déclaration.

La déclaration considère que les actions de la Russie constituent une « menace grave » pour la sécurité euro-atlantique, notant qu’elles auront des conséquences « géostratégiques ».

L’OTAN a annoncé le déploiement de forces terrestres et aériennes défensives supplémentaires dans la partie orientale de l’alliance, ainsi que de forces navales, et a indiqué qu’elle avait renforcé l’état de préparation de ses forces pour faire face à toute situation d’urgence.

L’OTAN a également déclaré qu’il avait décidé de prendre des mesures supplémentaires pour accroître « la dissuasion et la défense » dans l’ensemble de l’alliance, soulignant que ses mesures sont « préventives » et non « escalatoires ».

Les membres de l’OTAN ont accepté de renforcer les forces terrestres, maritimes et aériennes de l’alliance sur le côté oriental, près de l’Ukraine et de la Russie.

    la source :
  • alarabiya