SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Des photos horribles: Le régime d’Assad a bombardé un camp de déplacés

Un rassemblement de personnes déplacées dans la région de Kafr Jales, à l’ouest de la ville d’Idlib, dans le nord de la Syrie, a été victime de bombardements brutaux et violents par les forces de Nazim al-Assad, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Selon l’observatoire, le bombardement effectué par les forces du régime syrien avec une trentaine de missiles à fragmentation sur la zone de Kafr Jales, a entraîné la mort de 9 personnes, dont 3 enfants et une femme, et 3 hommes, dont un a été expulsé par les autorités turques sous prétexte de la disponibilité de « zones de sécurité ».

Les forces du régime ont ciblé 5 camps de déplacés : Maram, Watan, Wadi Hajj Khaled, camp de station d’eau Kafr Rouhin , Morin Village Camp et Baayba Camp, à l’ouest de la ville d’Idlib.

L’observatoire a indiqué que certains des missiles provenaient de la caserne des forces gouvernementales stationnées à proximité de l’aéroport d’Al-Nairab dans le gouvernorat d’Idlib.

D’autre part, certaines factions syriennes armées ont répondu en bombardant les positions des forces gouvernementales dans le camp de Jorin, Shatah, al-Bahsa et al-Barakah dans la campagne nord-ouest de Hama, Saraqib et ses environs, Jubas dans la campagne d’Idlib et Tal al-Burkan dans la campagne nord de Lattaquié.